Accéder au contenu principal
Info éco

Entre désistements et critiques, le "Davos du désert" s'ouvre à Riyad

Ce devait être le grand rendez-vous pour l'investissement en Arabie saoudite. La Future investment initiative (FII), surnommée le "Davos du désert", s'est ouvert mardi matin avec un panel beaucoup moins prestigieux que prévu. De nombreux patrons occidentaux ont annulé leur venue, après l'affaire Khashoggi, qui suscite notamment des interrogations sur le marché de l'armement. L'Allemagne a même incité les pays à cesser de vendre des armes à Riyad.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.