Accéder au contenu principal

En images : Rihanna enflamme le tapis rouge à Cannes

Mehdi Chebil, France 24

Publicité
La pop star américaine Rihanna a illuminé le tapis rouge avec une langoureuse montée des marches devant les photographes du monde entier.
La pop star américaine Rihanna a illuminé le tapis rouge avec une langoureuse montée des marches devant les photographes du monde entier. Mehdi Chebil, France 24

Rihanna pose au sommet des marches avec le délégué général du Festival de Cannes, Thierry Frémaux, avant la première de "Okja".
Rihanna pose au sommet des marches avec le délégué général du Festival de Cannes, Thierry Frémaux, avant la première de "Okja". Mehdi Chebil, France 24

Juliette Binoche rayonnante sur le tapis rouge. L'actrice française est une habituée du festival, mais elle continue à monter les marches avec toujours le même enthousiasme.
Juliette Binoche rayonnante sur le tapis rouge. L'actrice française est une habituée du festival, mais elle continue à monter les marches avec toujours le même enthousiasme. Mehdi Chebil, France 24

La mannequin américaine Bella Hadid a troqué ses tenues ultra sexy habituelles pour une robe rouge très sage et un collier massif en forme de serpent.
La mannequin américaine Bella Hadid a troqué ses tenues ultra sexy habituelles pour une robe rouge très sage et un collier massif en forme de serpent. Mehdi Chebil, France 24

L'ex-miss monde indienne, Aishwarya Rai, pose dans une imposante robe de bal sur les marches du Palais des Festivals. Parfait pour le tapis rouge, un peu plus compliqué pour assister à une projection de cinéma...
L'ex-miss monde indienne, Aishwarya Rai, pose dans une imposante robe de bal sur les marches du Palais des Festivals. Parfait pour le tapis rouge, un peu plus compliqué pour assister à une projection de cinéma... Mehdi Chebil, France 24

La chanteuse pop chinoise Li Yuchun a foulé le tapis rouge dans une robe moulante recouverte de têtes de tigres aux couleurs chatoyantes.
La chanteuse pop chinoise Li Yuchun a foulé le tapis rouge dans une robe moulante recouverte de têtes de tigres aux couleurs chatoyantes. Mehdi Chebil, France 24

Le glamour hollywoodien s'est invité sous les traits de Jake Gyllenhaal et Lily Collins, qui jouent dans le film "Okja", une fable écolo présentée en compétition officielle.
Le glamour hollywoodien s'est invité sous les traits de Jake Gyllenhaal et Lily Collins, qui jouent dans le film "Okja", une fable écolo présentée en compétition officielle. Mehdi Chebil, France 24

L'équipe du film "Okja" pose au sommet des marches autour du réalisateur sud-coréen Bong Joon-ho. Le long-métrage a reçu un accueil très favorable de la critique malgré la polémique autour de son producteur, Netflix.
L'équipe du film "Okja" pose au sommet des marches autour du réalisateur sud-coréen Bong Joon-ho. Le long-métrage a reçu un accueil très favorable de la critique malgré la polémique autour de son producteur, Netflix. Mehdi Chebil, France 24

Victoria Bonya, une mannequin russe et animatrice de télévision, a monté les marches dans une robe bleu pastel pour assister à la première de "Okja".
Victoria Bonya, une mannequin russe et animatrice de télévision, a monté les marches dans une robe bleu pastel pour assister à la première de "Okja". Mehdi Chebil, France 24

Le Hongrois Kornel Mundruczo est de retour à Cannes pour présenter son film "La Lune de Jupiter" en compétition officielle. Le réalisateur avait remporté le prix de la section Un Certain Regard en 2014.
Le Hongrois Kornel Mundruczo est de retour à Cannes pour présenter son film "La Lune de Jupiter" en compétition officielle. Le réalisateur avait remporté le prix de la section Un Certain Regard en 2014. Mehdi Chebil, France 24

L'équipe de "La Lune de Jupiter" pose au sommet des marches. Ce film sur la crise migratoire a été décrit comme "confus" par de nombreux journalistes. Un signe inquiétant quand on connaît la tolérance des critiques pour les purs exercices de style.
L'équipe de "La Lune de Jupiter" pose au sommet des marches. Ce film sur la crise migratoire a été décrit comme "confus" par de nombreux journalistes. Un signe inquiétant quand on connaît la tolérance des critiques pour les purs exercices de style. Mehdi Chebil, France 24

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.