Accéder au contenu principal
L'ENTRETIEN

"Sans accord sur nos frontières, pas d'avenir dans l'UE pour le Kosovo et la Serbie"

France 24

"Je signerai l’accord de paix Kosovo-Serbie, indépendamment des voix critiques, quand l’UE et les États-Unis auront une garantie de la reconnaissance du Kosovo par la Serbie", a déclaré le président du Kosovo, Hashim Thaçi, sur France 24. Cet été, lui et son homologue serbe, Aleksandar Vucic, ont évoqué la possibilité de modifier les frontières entre les deux pays pour normaliser leurs relations, vingt ans après le conflit entre forces serbes et guérillas indépendantistes kosovares.

PUBLICITÉ
Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.