Accéder au contenu principal
L'Entretien

Bruno Le Maire : "La taxe française a servi de levier pour convaincre les États-Unis"

France 24

Le ministre de l'Économie et des Finances, Bruno Le Maire, a accordé une interview à France 24, jeudi 18 juillet, en marge de la réunion des ministres des Finances des pays du G7 qui se tenait à Chantilly, au nord de Paris. Il se félicite de l'accord de principe obtenu sur la taxation du numérique.

Publicité

Les ministres des Finances des pays du G7 ont fait un pas "important", jeudi 18 juillet, vers un accord mondial sur la taxation du numérique lors de leur réunion à Chantilly, au nord de Paris, malgré les tensions entre les États-Unis et la France.

Au bout d'une nuit de négociations, les sept économies les plus avancées ont finalement trouvé un consensus, présenté par la présidence française comme "une avancée", sur la taxation des activités des multinationales, même quand elles n'ont pas de "présence physique" dans le pays concerné.

Le ministre français Bruno Le Maire s'est félicité de "cet accord" du G7 "pour taxer les activités sans présence physique, en particulier des activités numériques", lors de la conférence de presse finale de la réunion. "C'est la première fois que les États membres du G7 se mettent d'accord sur ce principe", a-t-il souligné.

Sur France 24, Bruno Le Maire a estimé que la taxe française mise en place contre les GAFA avait "servi de levier pour convaincre les États-Unis". "D’autres pays européens allaient suivre et je pense qu’avec beaucoup de sagesse, le secrétaire américain au Trésor s’est dit qu’il valait mieux une solution internationale", a-t-il ajouté.

Ce dernier a toutefois fait preuve d'un enthousiasme plus modéré face aux journalistes en conférence de presse : "Nous avons fait des progrès significatifs, mais il reste encore du travail à faire", a estimé Steven Mnuchin.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.