Accéder au contenu principal
Focus

Stadiers étrangers non grata ? En Italie, un décret de Salvini ébranle l'organisation du foot

Un stadier participe à la sécurisation d'un match de football en Italie.
Un stadier participe à la sécurisation d'un match de football en Italie. © France 24

Quelques semaines avant son départ du gouvernement italien en septembre 2019, l'ex-ministre de l'Intérieur Matteo Salvini a signé un décret qui complique le recrutement d'étrangers pour travailler dans les stades. Une forme de préférence nationale qui déstabilise l'organisation du Calcio : le championnat de football italien dépend de stadiers chichement payés pour assurer l'accueil du public et la sécurité – un travail que peu de gens veulent faire. À tel point que certains craignent que les matches ne doivent bientôt se tenir à huis clos.

Publicité

Une émission préparée par Patrick Lovett.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.