Ici l'Europe

Ursula von der Leyen sur France 24 : "Nous ne pourrons pas vaincre le Covid-19 sans vaccin"

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, le 1er mai 2020.
La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, le 1er mai 2020. © France 24

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, convoque lundi 4 mai une conférence des donateurs pour tenter de récolter 7,5 milliards d’euros, afin de financer la recherche d'un vaccin et de traitements contre le nouveau coronavirus. Elle revient sur cette initiative dans un entretien accordé France 24.

Publicité

Alors que la Commission européenne organise lundi 4 mai un téléthon mondial visant à lever 7,5 milliards d'euros afin de financer la recherche d'un vaccin et de traitements pour soigner les patients atteints par le Covid-19, sa présidente, Ursula von der Leyen, revient sur cette initiative, dont elle est à l’origine, dans un entretien accordé à France 24. "Nous ne pourrons vaincre le coronavirus que si nous trouvons un vaccin", estime la présidente de la Commission européenne. "Il faut une coopération mondiale. Cette conférence vise à combler le manque de financements."

Gouvernements, philanthropes, dirigeants d'entreprises et célébrités sont appelés à participer à cette collecte de fonds mondiale. Ursula von der Leyen s'appuie notamment sur la fondation de Bill et Melinda Gates, qui va jouer un rôle important dans cette levée de fonds. Elle souligne qu’il est fondamental que le vaccin, une fois qu’il sera trouvé, soit "déployé dans les pays les plus vulnérables", afin que tout le monde y ait accès.

"Tirer les enseignements de la crise"

Interrogée sur les critiques à l’encontre de l’exécutif européen, qui a tardé à réagir face à la pandémie de Covid-19, la présidente de la Commission européenne botte en touche : "Nous avons tous des enseignements à tirer de la crise." Ursula von der Leyen estime qu’il faut "améliorer la collecte des données au niveau européen", mais aussi "être en mesure d’acheter et de stocker masques, gants et appareils respiratoires au niveau européen". Enfin, la dirigeante conclut qu’après la crise, "il faudra regarder les choses en profondeur".

>> À lire aussi : "Ursula von der Leyen 'présente ses excuses' à l'Italie pour le retard de réaction de l’UE"

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine