Covid-19 : l'Écosse se reconfine, Boris Johnson va annoncer de nouvelles restrictions

La Première ministre écossaise, Nicola Sturgeon, annonce le 4 janvier 2021 à Édimbourg que l'Écosse sera mise en quarantaine à partir de minuit jusqu'à la fin janvier.
La Première ministre écossaise, Nicola Sturgeon, annonce le 4 janvier 2021 à Édimbourg que l'Écosse sera mise en quarantaine à partir de minuit jusqu'à la fin janvier. © Andrew Milligan, pool via Reuters

L’Écosse entre de nouveau en confinement lundi soir à partir de minuit en raison de la propagation rapide de la nouvelle variante de coronavirus qui sévit au Royaume-Uni. Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, doit s'exprimer dans la soirée à la télévision pour annoncer de nouvelles restrictions en Angleterre face à l'envolée des cas d'infection.

Publicité

Nouveau tour de vis outre-Manche. Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, doit annoncer, lundi 4 janvier à 20 h locales (et GMT), de nouvelles restrictions en Angleterre face à l'envolée des cas de Covid-19, qui a suscité des appels à un strict confinement, selon Downing Street.

"Le Premier ministre est clair sur le fait que de nouvelles mesures doivent désormais être prises. (...) Il va les annoncer ce soir", a indiqué son porte-parole.

L’Écosse, quant à elle, est de nouveau entrée lundi en confinement, la Première ministre Nicola Sturgeon ayant instauré une obligation légale de rester chez soi à partir de minuit, pour contenir la propagation d'une variante hautement transmissible du coronavirus.

La situation sanitaire est plus préoccupante qu'en mars dernier, a-t-elle souligné, la nouvelle variante du coronavirus, plus contagieuse de 70 %, représentant près de la moitié des nouveaux cas en Écosse.

"Avec cette nouvelle variante, le virus vient d'apprendre à se propager beaucoup plus vite et a très certainement accéléré son rythme au cours des deux dernières semaines", a déclaré Nicola Sturgeon devant le Parlement écossais.

"Il n'est pas exagéré de dire que je suis plus préoccupée par la situation à laquelle nous sommes confrontés maintenant que je ne l'ai été depuis le mois de mars", a-t-elle ajouté.

D'après The Times, les nouvelles restrictions devraient vraisemblablement rester en vigueur jusqu'au printemps et la réouverture des écoles va être repoussée au 18 janvier.

Avec AFP et Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine