Accéder au contenu principal

Le président algérien Tebboune de retour en Allemagne pour des complications liées au Covid-19

Hospitalisé en Allemagne après avoir contracté le Covid-19, le président algérien Abdelmadjid Tebboune s'était exprimé dans un discours à destination des Algériens, le 13 décembre 2020, promettant un retour "dans les plus brefs délais".
Hospitalisé en Allemagne après avoir contracté le Covid-19, le président algérien Abdelmadjid Tebboune s'était exprimé dans un discours à destination des Algériens, le 13 décembre 2020, promettant un retour "dans les plus brefs délais". © AFP
5 mn

Le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, est de nouveau hospitalisé en Allemagne pour des complications post-Covid, a annoncé la dimanche présidence. Le chef d'État, âgé de 75 ans, avait contracté le coronavirus fin octobre, et était rentré en Algérie il y a moins de deux semaines.

Publicité

Deux mois après une première hospitalisation en Allemagne pour cause de Covid-19, le président algérien Abdelmadjid Tebboune, 75 ans, y est de nouveau hospitalisé pour des complications post-Covid au pied, a annoncé, dimanche 10 janvier, la présidence.

Le président est parti de la base militaire de Boufarik, près d'Alger, où il a été salué par des hauts responsables de l'État avant de s'envoler pour Berlin, a précisé la télévision nationale algérienne.

Le chef d'État était rentré, il y a moins de deux semaines, en Algérie, apparemment en bonne santé. Il s'était alors exprimé brièvement pour souhaiter "une heureuse année à tous les Algériens", "bien meilleure que 2020".

Dès le 24 octobre, le président, grand fumeur, s'était mis volontairement à l'isolement après avoir été en contact avec des responsables contaminés par le Covid-19.

Il avait ensuite été admis pendant deux mois, le 28 octobre, dans "l'un des plus grands établissements spécialisés" d'Allemagne après avoir contracté le virus. Son absence prolongée avait alimenté rumeurs et désinformation en Algérie.

Des soins non urgents

La télévision nationale a diffusé des images du président algérien dans le salon d'honneur de l'aéroport militaire de Boufarik, près d'Alger, où il a été salué par des hauts responsables de l'État avant de s'envoler pour Berlin.

Selon la télévision, Abdelmadjid Tebboune devait subir ces soins au pied avant son retour en Algérie, mais comme ils ne revêtaient pas un caractère d'urgence, ils avaient été reportés en raison d'engagements du président liés au traitement de certains "dossiers urgents". 

Le chef de l'État avait dû rentrer impérativement à Alger afin de signer la loi de finances 2021 avant le 31 décembre et de promulguer la révision de la Constitution adoptée par référendum le 1er novembre.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.