Au Royaume-Uni, Meghan Markle et le prince Harry perdent leurs derniers titres officiels

Le prince Harry et son épouse Meghan, en octobre 2018 à Sydney, en Australie.
Le prince Harry et son épouse Meghan, en octobre 2018 à Sydney, en Australie. © Saeed Khan, AFP
6 mn

Le prince Harry, petit-fils d'Elizabeth II, et son épouse Meghan ont perdu leurs derniers titres officiels après avoir confirmé à la reine leur mise en retrait définitive de la famille royale britannique.

Publicité

Le palais de Buckingham a annoncé, vendredi 19 février, que le prince Harry, petit-fils d'Elizabeth II, et son épouse Meghan ont perdu leurs derniers titres officiels après avoir confirmé à la reine leur mise en retrait définitive de la famille royale britannique.

Soucieux d'acquérir leur indépendance financière et de se protéger de la pression médiatique, le couple, qui a annoncé le 14 février attendre un deuxième enfant, avait provoqué un coup de tonnerre l'année dernière en se retirant de la vie officielle. Effective depuis avril dernier, cette décision devait être revue au bout d'un an.

"Le duc et la duchesse de Sussex ont confirmé à sa majesté la reine qu'ils ne redeviendront pas membres actifs de la famille royale", indique le palais dans un communiqué. "À la suite de conversations avec le duc, la reine a écrit pour confirmer qu'en renonçant au travail lié à l'appartenance à la famille royale, il n'est pas possible de continuer à exercer les responsabilités et devoirs inhérents à une vie au service du public", est-il ajouté. Les titres seront donc rendus et répartis entre les autres membres de la famille.

"Bien que tous soient attristés par leur décision, le duc et la duchesse restent des membres très aimés de la famille", a souligné le palais.

Harry, 36 ans, perdra ses titres militaires, notamment dans les Royal Marines auxquels il était très attaché après avoir servi en Afghanistan, ainsi que sa fonction représentative pour la fédération de rugby. Meghan Markle perdra ses patronages caritatifs, notamment au National Theatre de Londres.

"Comme l'a montré leur travail depuis un an, le duc et la duchesse restent attachés à leur devoir et leur service au Royaume-Uni et dans le reste du monde, et ont continué d'apporter leur soutien aux organisations qu'ils représentent, quel que soit leur rôle officiel", a réagi un porte-parole du couple.

Archie a un accent américain

Le prince Harry, 36 ans, sixième dans l'ordre de succession à la couronne britannique, a dénoncé à de multiples reprises la pression des médias sur son couple et en a fait la raison principale de sa mise en retrait de la famille royale.

L'ex-actrice américaine et le fils de Diana, morte pourchassée par des paparazzis en 1997 à Paris, se sont depuis installés en Californie. Harry et Meghan avaient aussi invoqué leur désir d'indépendance financière. Ils ont tous deux conclu plusieurs contrats avec des plateformes de contenus, parmi lesquelles le géant américain Netflix.

Des critiques leur ont reproché de chercher à tirer profit de leur appartenance à la famille royale et de leur célébrité tout en refusant d'en assumer les aspects protocolaires. Le couple a lui mis en avant sa volonté d'œuvrer pour des causes humanitaires à travers leur nouvelle fondation, Archwell, nom inspiré de celui de leur fils.

Harry et Meghan ont aussi lancé un podcast, dans lequel Archie, septième dans l'ordre de succession à la couronne britannique, s'est adressé pour la première fois au public, révélant au grand dam des médias britanniques que l'enfant a un accent américain.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine