"Captain Tom", héros des Britanniques, reçoit les honneurs militaires lors de ses funérailles

Les soldats britanniques du régiment du Yorkshire portent le cercueil du capitaine Tom Moore lors de ses funérailles à Bedford, au nord de Londres, le 27 février 2021.
Les soldats britanniques du régiment du Yorkshire portent le cercueil du capitaine Tom Moore lors de ses funérailles à Bedford, au nord de Londres, le 27 février 2021. © Joe Giddens, AFP

"Captain Tom" a reçu, samedi, les honneurs militaires lors de ses funérailles en Angleterre. Le vétéran britannique de la Seconde Guerre mondiale, mort à 100 ans début février, avait réussi à rassembler une somme record pour les soignants pendant le premier confinement.

Publicité

Un hommage militaire pour un héros britannique. Sous un soleil printanier, le cercueil de Sir Tom Moore, enveloppé du drapeau du Royaume-Uni, a été porté, samedi 27 février lors de ses funérailles, par six soldats d'infanterie jusqu'au crématorium de Bedford.

Avant le début de la cérémonie, retransmise en direct à la télévision, un avion de la Seconde Guerre mondiale a survolé les lieux tandis que trois salves d'honneur ont été tirées par 14 soldats.

Mais en raison du confinement en vigueur depuis début janvier au Royaume-Uni pour lutter contre le coronavirus, seuls huit proches ont assisté à la cérémonie, privée : ses deux filles, ses quatre petits-enfants et ses deux beaux-fils.

"Ma sœur et moi avons organisé les funérailles que mon père voulait", avait expliqué avant les obsèques sa fille Lucy Teixeira, 52 ans, dans un communiqué.

Les messages de sympathie ont afflué dans un livre de condoléances publié en ligne, tandis que la famille a appelé le public à rester chez soi, conformément aux consignes officielles.

Une marche en déambulateur remarquée

Âgé de 99 ans lors du premier confinement au printemps 2020, "Captain Tom" s'était initialement fixé comme modeste objectif de réunir 1 000 livres – 1 153 euros – pour aider le Service national de santé (NHS), débordé par les malades du Covid-19. Pour ce faire, il s'était engagé à parcourir avant son centième anniversaire cent longueurs de son jardin.

L'image du vétéran penché sur son déambulateur et avançant coûte que coûte avait galvanisé les Britanniques et leur sentiment de reconnaissance envers les soignants.

Les dons avaient alors afflué et Tom Moore avait finalement recueilli près de 33 millions de livres – 38 millions d'euros –, plus gros montant jamais récolté par une personne seule lors d'une marche caritative.

Sa prouesse au printemps l'avait hissé au rang de célébrité.

"Peu de gens auront entendu parler de Sir Tom avant cette crise, mais sa contribution et son exemple vivent désormais en nous tous", a indiqué le ministre de la Défense, Ben Wallace.

La mort de "Captain Tom" le 2 février à l'hôpital, après avoir contracté une pneumonie et le Covid-19, avait provoqué une pluie d'hommages du monde entier.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine