LE FIL DE LA JOURNÉE

Ukraine : Poutine balaie les accords de Minsk, les premières sanctions occidentales dévoilées

Un soldat ukrainien marche dans une tranchée sur le front, dans l'est de l'Ukraine, le 22 février 2022.
Un soldat ukrainien marche dans une tranchée sur le front, dans l'est de l'Ukraine, le 22 février 2022. © Anataolii Stepanov, AFP

L'Ukraine a exhorté mardi l'Union européenne à lui donner des garanties sur une future adhésion, face aux menaces russes. La crise, qui inquiète l'Europe depuis des mois, a pris une autre ampleur avec la reconnaissance par Vladimir Poutine, lundi, de l'indépendance des régions séparatistes prorusses de Donetsk et de Lougansk dans l'est de l'Ukraine. Pour Joe Biden, les derniers évènements sont "le début d'une invasion russe en Ukraine".

Publicité

• Joe Biden a annoncé une première salve de sanctions visant la Russie, l'empêchant notamment de lever des fonds occidentaux pour rembourser sa dette souveraine, et visant aussi des banques ainsi que certaines "élites" du pays.

• L’Union européenne est tombée d’accord sur "un paquet de sanctions contre la Russie", à l’unanimité. Elles viseront 27 individus et entités russes jouant un rôle dans la violation de l'intégrité de l'Ukraine et devraient limiter la capacité de la Russie à accéder aux marchés de capitaux et services financiers européens, selon le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrel.

• Le Parlement russe a donné son feu vert à une opération militaire en Ukraine. Pour Joe Biden, cette annonce marque "le début d'une invasion" de l'Ukraine.

• Le chancelier allemand a annoncé suspendre l'autorisation du gazoduc controversé Nord Stream 2 reliant la Russie à l'Allemagne. "Sans cette certification, Nord Stream 2 ne peut pas être mis en service", a déclaré Olaf Scholz lors d'une conférence de presse à Berlin. "Nous ne pourrons pas accepter la reconnaissance par Moscou (des provinces pro-russes), c'est pourquoi il est si important de réagir maintenant et rapidement", a-t-il fait valoir.

• La Russie a reconnu la souveraineté des séparatistes prorusses de l'est de l'Ukraine sur l'ensemble des régions de Lougansk et Donetsk, et pas seulement sur les zones sous leur contrôle, a déclaré le président Vladimir Poutine lors d'une conférence de presse. Il a par ailleurs estimé que les accords de Minsk "n'existent plus". 

Ce liveblog est terminé. Vous pouvez retrouver le fil de la journée ci-dessous. 

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Emportez l'actualité internationale partout avec vous ! Téléchargez l'application France 24