Accéder au contenu principal

Europe Talks : dialoguez entre Européens pour lutter contre les idées reçues

Binômes de participants aux éditions précédentes de Europe Talks.
Binômes de participants aux éditions précédentes de Europe Talks. © europetalks.org
Texte par : Céline SCHMITT
5 mn

La rédaction de France 24 s’associe à 17 autres médias européens pour créer un espace de dialogue et confronter les points de vue. Rejoignez dès maintenant le projet Europe Talks. 

Publicité

À l'ère des algorithmes et des bulles de filtrage sur internet, quand avez-vous débattu pour la dernière fois avec une personne en désaccord avec vous ? Pour lutter contre les stéréotypes, France 24 vous propose de participer à une expérience transfrontalière appelée “Europe Talks”. Ce projet, qui réunit 18 rédactions européennes, a pour objectif d'encourager le dialogue entre Européens.

 

Start embed with:

(Vous recevrez une confirmation d'inscription par email. Si le message n'apparaît pas dans votre boîte de réception générale, merci de vérifier vos spams, ou l'espace "promotions" de votre messagerie)

Sept questions pour vous comprendre 

Pour participer à l'aventure, rien de plus simple. Dès aujourd'hui et jusqu'au 30 novembre, vous trouverez un petit encadré sur les pages de France24.com et de ses médias partenaires européens. Dans cet espace, nous vous proposons de répondre à sept questions sur des thématiques d'actualité qui font débat en Europe : la protection de la santé doit-elle toujours avoir la priorité absolue en cas de pandémie, même si l'économie en souffre ? Faut-il rendre obligatoire le port du masque dans tous les lieux publics en Europe ? Doit-on interdire les voitures dans les centres-villes ?

Une fois vos réponses enregistrées, l'algorithme “Europe Talks” vous mettra en contact avec un ou une autre Européen/enne aux opinions très différentes des vôtres.

En novembre, nous vous présenterons votre interlocuteur. Dès cette proposition d'entretien validée, vous  pourrez commencer à échanger ensemble par courrier électronique et prendre rendez-vous pour un entretien vidéo le 13 décembre à 15 heures.

 

Grand événement virtuel le 13 décembre

Mi-décembre, des Françaises et des Italiennes, des Grecs et des Slovaques, des Allemands et des Suédois qui ne se sont jamais rencontrés auparavant se réuniront pour dialoguer. Pour bon nombre d'entre eux, il s'agira d'une occasion unique de débattre des grands enjeux de notre époque au-delà de nos frontières.

Comment voulons-nous vivre avec et dans la pandémie à long terme ? Et à quoi pourrait ressembler une réponse européenne à cette crise ? Si la crise du coronavirus a empêché les Européens de circuler librement et de se retrouver, le 13 décembre sera l'occasion de recréer un espace de dialogue et d'échanger sur cette année si particulière…

Plus de 16 000 inscrits en 2019

Europe Talks a été créé il y a trois ans, à l'initiative du célèbre magazine d'information allemand Zeit Online. L'année dernière, l'opération était un véritable succès, puisqu'elle a réuni plus de 16 000 inscrits. L'occasion pour eux d'échanger sur des grandes questions qui agitent l'Union européenne : renforcement des contrôles aux frontières,  protection du climat ou encore politique d'immigration en Europe.

À l'époque, des milliers d'Européens se sont déplacés pour rencontrer leur interlocuteur. Et plus de 500 personnes se sont retrouvées lors d'un événement organisé à Bruxelles.

Ainsi, Joanna Popiołekune, employée de l'université de Gdansk en Pologne, a parcouru plus de 1 000 kilomètres pour rencontrer Christoph, un gestionnaire de comptes allemand. Bien qu'ils ne se soient jamais rencontrés auparavant, ils ont pu échanger ensemble sur la politique migratoire et les relations de l'UE avec la Russie.

Le Britannique Tom Ross et l'Allemand Nils Nehring étaient aussi de parfaits étrangers l'un pour l'autre, avant de se rencontrer dans le cadre du projet Europe Talks. Tous les deux passionnés de foot, ils ont choisi comme lieu de rencontre le terrain historique de Cambridge, où les règles modernes du football ont été inventées. L'occasion d'échanger sur le Brexit et ses conséquences.

Les autres médias participants sont : Die Zeit et Phoenix en Allemagne, Politiken au Danemark, La Repubblica en Italie, Der Standard en Autriche, Gazeta Wyborcza en Pologne, bTV Media Group en Bulgarie, Efimerida Ton Syntakton en Grèce, Delfi en Lettonie, lRT.lt en Lituanie, Volkskrant au Pays-Bas, Expresso au Portugal, Republik en Suisse, Kapital en Slovaquie, HotNews et Calea Europeana en Roumanie et Mirror au Royaume-Uni.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.