Accéder au contenu principal
Focus

En Iran, un éventuel accord sur le nucléaire divise la population

Capture d'écran France 24

Alors que les négociations internationales sur le programme nucléaire iranien entrent dans leur phase finale, laissant entrevoir à Téhéran une éventuelle levée des sanctions, la population iranienne reste très divisée sur le sujet. Reportage.

Publicité

L'Iran et la communauté internationale ont officiellement jusqu'au lundi 24 novembre pour se mettre d'accord au sujet du programme nucléaire de Téhéran. Jeudi 20 novembre, le secrétaire d'État américain John Kerry doit arriver à Vienne pour donner un nouvel élan aux négociations.

Cependant, bien qu'une nouvelle dynamique soit incontestablement engagée depuis l'accession au pouvoir du modéré Hassan Rohani en juin 2013, la société iranienne reste divisée.

D’un côté, se trouvent les partisans d'un accord pour obtenir une levée des sanctions et donc une meilleure situation économique. De l’autre, les "hardliners", ces défenseurs d'une ligne dure.

Nos envoyés spéciaux Antoine Mariotti et Alexander Turnbull sont partis à leur rencontre.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.