Accéder au contenu principal
Focus

Exclusif : Enquête sur les accusations d’exécutions sommaires au Burundi

Depuis le printemps dernier et la candidature du président Pierre Nkurunziza à un troisième mandat, le Burundi est plongé dans une profonde crise politique. La mise en échec d'un coup d'État en mai, la répression brutale de six semaines de manifestations quasi-quotidiennes à Bujumbura en juin et la réélection de Pierre Nkurunziza lors d'un scrutin controversé en juillet n'ont pas empêché les violences de s’intensifier. Des milliers de Burundais ont fui le pays.

PUBLICITÉ

Le 11 décembre, une journée de violences sans précédent à secoué la capitale Bujumbura. L'armée affirme avoir été attaquée et a tué en représailles 79 rebelles qui se seraient repliés dans les quartiers pro-opposition. Une version contestée par la population locale qui affirme que les forces de l'ordre ont exécuté des innocents et enterré leurs victimes dans des fosses communes.

>> À voir sur France 24 : Les habitants de Bujumbura témoignent d'exécutions sommaires

Nos reporters Mélanie Gouby et Duncan Woodside ont enquêté sur place. Plusieurs témoins ont préféré garder l'anonymat pour préserver leur sécurité. Attention : certaines images peuvent choquer.
 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.