L'Entretien

Marlène Schiappa : "Avec le confinement, il est plus difficile pour les femmes d’appeler à l’aide"

Marlène Schiappa, secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes, le 21 avril 2020.
Marlène Schiappa, secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes, le 21 avril 2020. © FRANCE 24

Dans un entretien accordé à France 24, Marlène Schiappa, secrétaire d'État à l'Égalité entre les femmes et les hommes, revient sur la hausse des violences conjugales pendant le confinement en France et sur les mesures gouvernementales prises afin d’y remédier.

Publicité

Alors que les Français vivent confinés depuis cinq semaines, dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, et que les violences conjugales ont significativement augmenté pendant cette période, Marlène Schiappa, secrétaire d'État à l'Égalité entre les femmes et les hommes revient sur le dispositif d'alerte mis en place par le gouvernement afin de tenter d’y remédier.

"Les femmes sont confinées avec l’homme qui est violent, dans le cas de violences conjugales, il est donc plus difficile pour elles de pourvoir appeler à l’aide", affirme Marlène Schiappa dans un entretien accordé à France 24.

"Avec le gouvernement, nous avons démultiplié les possibilités d’alerte : en ouvrant les alertes pour les forces de l’ordre par sms au numéro 114 - donc sans parler -, en ouvrant la possibilité de lancer l’alerte dans les pharmacies" ou encore au travers "d’espaces d’écoute et d’accompagnement des femmes dans les centres commerciaux restés ouverts".

>> A voir, notre émission ActuElles, "Violences conjugales : à l’épreuve du confinement"

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine