Focus

France-Canada : la quête de reconnaissance des enfants cachés des colonies françaises

Ils étaient métis au temps de l’Afrique coloniale française. Des enfants nés de colons blancs, et de mères qualifiées à l’époque "d’indigènes". Des enfants souvent reniés par leurs pères français et arrachés à leurs familles maternelles pour être placés de force dans des orphelinats. Cinquante ans après les indépendances africaines, beaucoup de ces métis demandent une forme de reconnaissance, et réclament la nationalité française.

Publicité

À la suite de la diffusion de notre Reporter le Doc "Les enfants cachés de la France coloniale", de nombreux témoignages se sont manifestés. Parmi eux, celui de Jean-André Diallo, né en 1926 en Haute-Volta, le futur Burkina Faso. Il vit aujourd’hui auprès de ses enfants au Canada, où il nous a ouvert ses portes. Reportage au Canada et en France de François Rihouay et Jonathan Walsh.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine