Accéder au contenu principal

Covid-19 : reconfinement national en France dès vendredi, les écoles restent ouvertes

Le président Macron lors de son allocution le 28 octobre 2020 depuis le palais de l'Élysée.
Le président Macron lors de son allocution le 28 octobre 2020 depuis le palais de l'Élysée. © Ludovic Marin, AFP

Dans une France "submergée par l'accélération soudaine de l'épidémie" de Covid-19, le président Emmanuel Macron a annoncé, mercredi, un reconfinement national effectif dès vendredi, sauf en Outre-Mer. Les écoles resteront toutefois ouvertes. Suivez notre direct.

Publicité

L'épidémie de Covid-19 explose en France au point que "les mesures prises ne suffisent plus", a affirmé Emmanuel Macron, mercredi 28 octobre. Le président français a annoncé, lors d'une allocution télévisée, un reconfinement de tout le territoire, valable dès jeudi minuit, sauf en Outre-Mer. 

Le chef d'État a précisé que ce reconfinement durerait a minima jusqu'au 1er décembre. Il a détaillé une série de mesures drastiques face à une "deuxième vague [qui] sera sans doute plus dure et plus meurtrière que la première", selon lui. 

  • Tous les commerces non essentiels, dont les bars et restaurants, seront fermés.

"Tous les 15 jours, nous ferons le point sur l'évolution de l'épidémie, nous déciderons le cas échéant de mesures complémentaires et nous évaluerons alors si nous pouvons alléger certaines contraintes, en particulier sur les commerces", a indiqué Emmanuel Macron. "Si d'ici 15 jours, nous maîtrisons mieux la situation, nous pourrons alors réévaluer les choses et espérer ouvrir certains commerces, en particulier dans cette période si importante avant les fêtes de Noël", a-t-il ajouté. 

  • Les crèches, les écoles, les collèges et les lycées resteront ouverts.

Les établissements ouverts devront toutefois respecter des protocoles sanitaires stricts. Concernant les universités, Emmanuel Macron a précisé que les "cours en ligne" seront privilégiés "partout ou c'est possible".

  • Le travail pourra continuer mais le télétravail va devenir la règle.

     

     

  • Les Ehpad et maisons de retraite pourront être visités, dans le strict respect des règles sanitaires.

     

     

  • Il faudra se munir d'une attestation pour sortir de chez soi.

"Comme au printemps, vous pourrez sortir de chez vous uniquement pour travailler, vous rendre à un rendez-vous médical, pour porter assistance à un proche, pour faire vos courses essentielles ou prendre l'air à proximité de votre domicile", a détaillé le président de la République. "C'est donc le retour de l'attestation comme au printemps", a-t-il dit. 

Les réunions privées, en dehors du cercle familial, et les rassemblements sont donc interdits. Il ne sera pas possible de se déplacer d'une région à l'autre. 

  • Les frontières à l'extérieur de l'espace Schengen fermées, les frontières intérieures à l'Europe ouvertes. 

Des tests rapides seront imposés aux voyageurs venant en France, dans les ports et les aéroports.

  • Les cimetières resteront ouverts

Le Premier ministre, Jean Castex, s'exprimera jeudi à 18h30 lors d'une conférence de presse pour préciser ces mesures, a-t-il annoncé sur Twitter. 

  • Les compétitions sportives professionnelles pourront continuer

Les compétitions sportives professionnelles pourront se poursuivre, a annoncé la ministre déléguée aux Sports, Roxana Maracineanu, jeudi à l'Assemblée nationale. "Les sportifs de haut niveau et les sportifs professionnels pourront continuer à s'entraîner. Et ils pourront aussi continuer à faire des compétitions puisque les déplacements pour raisons professionnelles sont autorisés", a-t-elle déclaré.

Suivez le discours et les derniers événements au sujet de la pandémie sur notre liveblog

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.