Transition écologique : le projet d'extension de l'aéroport de Roissy abandonné

Le projet d'extension de Roissy, estimé entre 7 et 9 milliards d’euros, devait permettre d’accueillir jusqu’à 40 millions de passagers supplémentaires par an à l’horizon 2037.
Le projet d'extension de Roissy, estimé entre 7 et 9 milliards d’euros, devait permettre d’accueillir jusqu’à 40 millions de passagers supplémentaires par an à l’horizon 2037. © Joël Saget, AFP
3 mn

Dans un entretien au journal Le Monde, Barbara Pompili a annoncé jeudi que le gouvernement avait décidé d'abandonner le projet d'extension de l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, jugé "obsolète" dans le contexte du réchauffement climatique. Le groupe ADP se dit prêt à engager une réflexion sur le sujet.

Publicité

Le gouvernement français a décidé d'abandonner le projet d'extension de l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, près de Paris, le jugeant "obsolète" dans le contexte du réchauffement climatique, a annoncé jeudi 11 février la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, dans un entretien au Monde.

"Le gouvernement a demandé à ADP d'abandonner son projet et de lui en présenter un nouveau, plus cohérent avec ses objectifs de lutte contre le changement climatique et de protection de l'environnement", a déclaré Barbara Pompili au journal.

"Leaders de l'aviation verte"

Dans un communiqué, ADP dit prendre acte de la demande du gouvernement de renoncer au projet de Terminal 4 dans cet l'aéroport et se dit prêt à engager une réflexion sur le sujet. "Un travail de révision du projet initial avait été engagé ces derniers mois (...) Ce travail mené par les équipes du groupe ADP fondera les réflexions à venir sur les défis d'aménagements de la plateforme de Paris-Charles de Gaulle", écrit l'exploitant des aéroports de Roissy et d'Orly.

"Le transport aérien doit accélérer sa transition énergétique (...) Les plateformes parisiennes ont vocation à devenir leaders de l'aviation verte, au service de toutes nos parties prenantes, et notamment des territoires riverains de l'aéroport", souligne Augustin de Romanet, le PDG du groupe, cité dans le communiqué.

Le projet d'extension de Roissy, estimé entre 7 et 9 milliards d'euros, devait permettre d'accueillir jusqu'à 40 millions de passagers supplémentaires par an à l'horizon 2037 et d'absorber environ 450 vols de plus chaque jour, précise Le Monde.

"C'est un projet obsolète, qui ne correspondait plus à la politique environnementale du gouvernement et aux exigences d'un secteur en pleine mutation, tourné vers l'avion vert de demain", a jugé Barbara Pompili.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine