Covid-19 : l'exécutif se dit en faveur de nouvelles "mesures de freinage" à Dunkerque

Le centre hospitalier de Dunkerque, le 17 février 2021.
Le centre hospitalier de Dunkerque, le 17 février 2021. © Denis Charlet, AFP
|
Vidéo par : FRANCE 3
4 mn

Devant la "forte dégradation des indicateurs sanitaires ces dernières heures", le Premier ministre Jean Castex a demandé, mardi, "des mesures supplémentaires de freinage" à Dunkerque à l'issue d'une concertation avec les élus. 

Publicité

Comme dans les Alpes-Maritimes, des mesures restrictives sont en passe d'être prises à Dunkerque. "Des mesures supplémentaires de freinage" de l'épidémie de Covid-19 vont être mises en place dans la ville à l'issue d'une concertation avec les élus, a annoncé mardi 24 février Matignon après un entretien dans la matinée entre Jean Castex et le maire de la ville, Patrice Vergriete.

Le Premier ministre, qui a constaté la "forte dégradation des indicateurs sanitaires ces dernières heures, "demande à ce que le travail de concertation locale des élus et des autorités publiques du territoire permette de définir la réponse la mieux adaptée à la situation", a indiqué Matignon à l'AFP.

Lundi, le maire de Dunkerque avait demandé un entretien avec Jean Castex pour "examiner en urgence" la situation dans sa ville, où l'épidémie de Covid-19 flambe avec un taux d'incidence à 901 cas pour 100 000 habitants dans l'agglomération. 

Confinement inédit

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a échangé lundi soir avec Patrice Vergriete et ses services ont confirmé qu'il se rendrait sur place mercredi.

L'épidémie de Covid-19 connaît actuellement une résurgence dans certaines parties du pays qui conduisent l'État à territorialiser ses mesures.

Lundi, un confinement inédit pour les deux prochains week-ends a été ordonné à Nice et sur 63 communes du littoral des Alpes-Maritimes. La préfecture de ce département a également demandé la fermeture pour 15 jours, à partir de ce mardi, des commerces de plus de 5 000 m², hors pharmacies et commerces alimentaires. Et la jauge est portée à 15 m² par personne pour les commerces de plus de 400 m².

Le taux d'incidence de la métropole niçoise est cependant inférieur à celui de la communauté urbaine de Dunkerque, avec 700 cas positifs pour 100 000 habitants, contre 588 pour les Alpes-Maritime et 190 pour la moyenne nationale.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine