Covid-19 en France : 16 départements à nouveau confinés pour quatre semaines, dont Paris

Le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé, Olivier Véran, le 18 mars 2021.
Le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé, Olivier Véran, le 18 mars 2021. © Martin Bureau/AFP/Pool

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé jeudi que 16 départements français, dont l'ensemble de la région parisienne, seraient à nouveau confinés pendant les quatre prochaines semaines pour tenter d'endiguer ce qu'il a qualifié de "troisième vague".

Publicité

Paris et quinze autres départements reconfinés pour quatre semaines. C'est la décision du gouvernement annoncée, jeudi 18 mars, par le Premier ministre Jean Castex pour freiner ce qu'il a présenté comme une "troisième vague". Sont ainsi concernés 21 millions d'habitants, dont les 12 millions de la région parisienne, de loin la plus densément peuplée et le poumon économique du pays. Les restrictions pourront être étendues "à d'autres parties du territoire" selon l'évolution du virus, a prévenu le Premier ministre.

• Les 16 départements touchés par ce nouveau confinement sont tous les départements d'Île-de-France et des Hauts-de-France, les Alpes-Maritimes, l'Eure et la Seine-Maritime.

• Dans les départements concernés par ces mesures, les écoles resteront ouvertes.

• Les déplacements entre ces territoires et les régions non confinées seront interdits, sauf motifs professionnels ou impérieux.

• Le début du couvre-feu va être repoussé de 18 h à 19 h sur l'ensemble du territoire.

• Les activités en extérieur resteront autorisées à condition de présenter une attestation et dans un rayon de dix kilomètres autour de chez soi.

• Après l'avis favorable de l'Agence européenne des médicaments, la vaccination avec AstraZeneca reprendra dès vendredi.

Retrouvez ci-dessous les annonces du Premier ministre et les réactions politiques, sur notre liveblog :

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine