Covid-19 en France : trois nouveaux départements confinés pour quatre semaines

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, le 24 mars 2021.
Le ministre de la Santé, Olivier Véran, le 24 mars 2021. © Ludovic Marin, AFP

L'Aube, le Rhône et la Nièvre vont rejoindre les 16 départements confinés depuis le 20 mars à partir de vendredi minuit alors que la pression hospitalière est de plus en plus forte selon le ministre de la Santé, Olivier Véran. Plus de 45 000 personnes ont été testées positives au Covid-19 ces dernières 24 heures en France.

Publicité

La liste des départements confinés s'allonge. Les nouvelles restrictions sanitaires, dont la fermeture de commerces et l'interdiction de se déplacer au-delà de 10 km sans dérogation, ont été étendues à trois départements supplémentaires : le Rhône, l'Aube et la Nièvre, a annoncé jeudi 25 mars le ministre de la Santé, Olivier Véran.

"Après concertation" avec les élus et les préfets, "il est apparu indispensable d'amplifier les mesures de protection" pour ces trois départements, qui s'ajoutent aux 16 déjà placés depuis ce week-end sous ces mesures de "freinage renforcé", a ajouté le ministre lors d'un point-presse.

"La tendance est presque partout à l'accélération", même si le niveau de circulation du virus reste lui "différent d'une région à l'autre", a précisé Olivier Véran lors de sa conférence de presse hebdomadaire sur la situation sanitaire.

Cette situation justifie la gestion territorialisée de l'épidémie, a dit le ministre de la Santé, qui a par ailleurs annoncé qu'une vingtaine de départements étaient placés en surveillance renforcée en raison d'une augmentation inquiétante des hospitalisations en parallèle de la hausse des contaminations.

Pression croissante sur les hôpitaux

Selon le ministre de la Santé, qui signale un rajeunissement des patients admis en réanimation, la pression hospitalière va continuer de monter dans les prochains jours.

Le nombre de patients atteints du Covid-19 en réanimation continue de progresser, dépassant les 4 700 personnes et se rapprochant davantage du record de la deuxième vague à l'automne, selon Santé publique France.

Le chiffre en réanimation est en hausse régulière depuis le plus bas enregistré le 7 janvier (2 573 patients). Il a atteint jeudi 4 709 contre 4 651 la veille, et progresse vers le record de la deuxième vague, qui était de 4 903 le 16 novembre.

Au cours des dernières 24 heures, 408 malades sont entrés en réanimation contre 384 la veille.

Le nombre total de personnes hospitalisées en France avec un diagnostic positif au Covid-19 se monte à 27 036, avec 1 860 nouvelles admissions en 24 heures.

228 personnes sont décédées au cours des dernières 24 heures à l'hôpital, tandis que plus de 45 000 contaminations supplémentaires ont été confirmées.

Plus de 7 millions de Français ont reçu au moins une dose

Olivier Véran a par ailleurs indiqué que le nombre de vaccinations contre le coronavirus en France venait de dépasser le seuil des 7 millions.

D'après les données gouvernementales, 7 168 437 Français ont reçu au moins une dose de vaccin depuis le début de la campagne de vaccination contre le Covid-19.

Malgré cette accélération de la circulation du virus, la fermeture des écoles en France est une décision de dernier recours, a insisté Olivier Véran, qui a ajouté que le gouvernement allait travailler à des protocoles renforcés dans les établissements scolaires.

Avec Reuters et AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine