Accéder au contenu principal
Ici l'Europe

Daniel Cohn-Bendit : "Les institutions allemandes se grippent "

Capture d'écran France 24

Franco-allemand, ex-eurodéputé vert, Daniel Cohn-Bendit nous livre son analyse face à la montée des populismes en Europe. Si selon lui, les pays qui composent l’Union sont en train de se replier sur eux-mêmes en raison de la crise des migrants, rendant la situation très compliquée pour ces derniers, tout le monde a besoin d’elle. De fait, ni les Italiens, ni les Hongrois et même les Polonais ne souhaitent en sortir, notamment parce qu'elle fait contrepoids à la Chine et aux États-Unis.

Publicité

Daniel Cohn-Bendit considère que la chancelière Angela Merkel est capable de "fulgurances" là où on ne l’attendait pas, comme lorsqu'elle a décrété l'arrêt du nucléaire après la catastrophe de Fukushima au Japon, ou avec sa politique sur les réfugiés. En revanche, elle n’est pas capable selon lui d'assumer jusqu'au bout les conséquences de ses choix politiques.

Enfin, après le conflit gouvernemental en Allemagne, il estime que les institutions allemandes se grippent, alors qu’on les croyait solides, à cause du schisme de la démocratie chrétienne.

Une émission présentée par Caroline de Camaret

Production : Isabelle Romero, Roxane Runel et Anaïs Guérard

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.