Accéder au contenu principal

L1: Paris ravit la tête à Rennes, qui cale à Dijon

L'attaquant du Paris-SG, Kylian Mbappé (b), auteur d'un doublé lors du match de Ligue 1 à Nîmes, le 16 octobre 2020
L'attaquant du Paris-SG, Kylian Mbappé (b), auteur d'un doublé lors du match de Ligue 1 à Nîmes, le 16 octobre 2020 Pascal GUYOT AFP
3 mn
Publicité

Paris (AFP)

Le Paris SG s'est emparé provisoirement de la première place de Ligue 1 après son large succès (4-0) vendredi à Nîmes lors de la 6e journée, profitant du nul de l'ex-leader Rennes à Dijon (1-1) un peu plus tôt.

Samedi, l'Olympique de Marseille reçoit Bordeaux, et Reims accueille Lorient. Dimanche, Lille reçoit Lens pour un derby du Nord entre le 3e et le 4e.

. Mbappé remet le Paris SG sur le trône

Quarante-huit heures après avoir disputé l'intégralité du match de l'équipe de France en Croatie, Kylian Mbappé n'était pas rassasié: il a inscrit un doublé lors du succès du Paris SG à Nîmes (4-0) et permet au club de la capitale de s'emparer provisoirement, pour la première fois cette saison, du fauteuil de leader.

Les Parisiens, en supériorité numérique dès la 12e minute et l'expulsion de Loïck Landré, ont très largement dominé le match, Alessandro Florenzi (77e) et Pablo Sarabia (88e) y allant également de leur but.

Avec 15 points, Paris revient à hauteur de Rennes, et s'empare du leadership à la faveur d'une meilleure différence de buts (+13 pour les Parisiens, +7 pour les Bretons).

. Rennes stoppé net à Dijon

Le retour à la compétition a été plus difficile à encaisser pour les Rennais, accrochés 1-1 par Dijon. L'ex-Lyonnais Martin Terrier avait pourtant ouvert le score pour les Bretons (24e), mais les Dijonais sont revenus sur un but de Mama Baldé en deuxième période (53e).

Les Rennais faisaient certes, au coup d'envoi, sans leurs deux milieux internationaux, Steven Nzonzi et Eduardo Camavinga. Mais l'entrée en jeu du prodige de 17 ans à l'heure de jeu n'a pas permis de débloquer la situation.

Rennes laisse ainsi sa place de leader aux Parisiens et pourrait se faire dépasser dimanche par Lille (3e, 13 pts) ou par Lens (4e, 12 pts), qui ont rendez-vous pour un derby nordiste, le premier entre les deux clubs depuis le retour du Racing club de Lens dans l'élite.

Les Rennais devront vite se relever de cette prestation terne, eux qui découvriront dans quelques jours la Ligue des champions avec la réception mardi de Krasnodar.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.