Accéder au contenu principal

Ski alpin: Bassino et les Italiennes sur un nuage

L'Italienne Marta Bassino a remporté le slalom géant de Sölden, en Autriche, le 17 octobre 2020
L'Italienne Marta Bassino a remporté le slalom géant de Sölden, en Autriche, le 17 octobre 2020 Joe Klamar AFP
4 mn
Publicité

Sölden (Autriche) (AFP)

Les Italiennes reprennent fort! Marta Bassino a remporté samedi le géant de Sölden, première course de la saison de la Coupe du monde de ski alpin, devant sa compatriote tenante du général Federica Brignone et la Slovaque Petra Vlhova.

En l'absence de la star américaine Mikaela Shiffrin, triple vainqueure du général (de 2017 à 2019) blessée au dos, Marta Bassino a donc inauguré à Sölden une saison qui s'annonce unique mais surtout incertaine en raison de la pandémie de nouveau coronavirus, en pleine recrudescence en Europe, où se déroulent quasiment toutes les compétitions.

A plus de 3.000 mètres d'altitude, sur le glacier du Rettenbach entièrement blanchi par la neige, on se cogne presque la tête contre un ciel épais, alors que la station de Sölden, 1.700 mètres plus bas, est elle-même enveloppée par la brume.

Entre deux couches de nuages, bienvenue dans le royaume des skieuses italiennes. Le meilleur collectif du monde a frappé fort dès la reprise avec la victoire de Marta Bassino, la deuxième en carrière pour cette spécialiste du géant âgée de 24 ans, après Killington (Etats-Unis) en décembre 2019.

"L'atmosphère est bizarre, mais au fond de moi je suis juste heureuse et très fière, s'est-elle réjouie en conférence de presse. Aujourd'hui ça montre qu'on est dans la bonne direction, que nous avons bien travaillé cet été. Je suis très fière d'avoir Federica (Brignone) et Sofia (Goggia) comme coéquipières, les deux sont très compétitives, je peux apprendre d'elles."

Sa compatriote Federica Brignone, vainqueure à la surprise générale du gros globe de cristal l'hiver dernier, a confirmé à 30 ans qu'elle était en pleine confiance sur les skis avec une 2e place (à 14 centièmes) bâtie dans le redoutable mur du glacier (un passage à 65%, une pente moyenne de 33,1%) où elle a l'habitude de briller (3e podium en carrière ici).

La championne olympique de descente Sofia Goggia complète ce beau résultat collectif (6e).

La Slovaque Petra Vlhova, seulement 10e après le premier acte, a complété le podium à 1 sec 13 grâce à une deuxième manche de feu (meilleur temps).

- Course à huis clos -

Heureusement, l'entraînant hymne Fratelli d'Italia a brisé le silence, qui colle bien au décor, mais pas aux courses autrichiennes... D'habitude, environ 14.000 supporters du pays du ski-roi mettent le feu au glacier, ce que la crise sanitaire a rendu impossible cette année.

Face au Covid-19, le huis clos a été décrété pour l'ouverture de la saison comme ce sera le cas sur toutes les courses suisses, en attendant les annonces des autres organisateurs.

L'économie de certaines épreuves est en question, alors que Sölden a par exemple annoncé pour l'année passée des recettes liées aux supporters de 4,5 millions d'euros.

Le calendrier de la Coupe du monde a été modifié, le nombre de journalistes largement réduit, et un nouveau protocole sanitaire a été mis en place avec des tests Covid obligatoires avant chaque course pour tous les suiveurs et surtout pour les athlètes, qui vont devoir s'habituer aux cotons-tiges dans le nez tout l'hiver.

Seul un entraîneur suédois a été déclaré positif au coronavirus pour l'instant, d'après la télévision nationale SVT, sans conséquence sur la course (aucun skieur n'était cas-contact).

Comme de tradition, un géant hommes est programmé dimanche (première manche à 08h00 GMT, seconde manche à 11h15 GMT).

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.