L1: Rennes se rassure un peu en battant Brest 2-1

Rennes (AFP) –

Publicité

Rennes a mis fin à sa disette de victoires et rejoint provisoirement Lille et le Paris SG en tête du classement de Ligue 1 en s'imposant 2-1 contre Brest samedi au Roazhon Park.

Après avoir enchaîné cinq rencontres sans victoire, L1 et Ligue des champions confondues, les hommes de Julien Stéphan n'ont cependant pas complètement rassuré, avant leurs deux déplacements périlleux la semaine prochaine sur les terrains de Chelsea puis du PSG.

Ce sont les deux défenseurs centraux du Stade rennais, Damien Da Silva et Nayef Aguerd, qui ont permis aux Rennais de prendre les trois points, à chaque fois de la tête et sur coup de pied arrêté.

Dans un Roazhon Park à huis clos, on n'a pas entendu le "Bro Gozh Ma Zadoù", l'hymne breton qui aurait dû résonner d'une manière particulière pour ce derby.

Les Rennais, quoique privés de leur star Eduardo Camavinga, indisponible a priori jusqu'à la trêve internationale, ont vite pris la maîtrise du jeu, s'installant dans le camp brestois et s'empressant de récupérer les ballons perdus.

Mais comme c'est déjà arrivé souvent cette saison à l'attaque rennaise, et malgré un engagement collectif important, cette maîtrise est longtemps restée stérile, confrontée à un bloc adverse bien en place et à un manque de justesse dans les derniers gestes.

- Rennais à réaction -

Face à la pire défense du championnat -- 18 buts encaissés depuis le début de la Ligue 1 -- les occasions rennaises se sont succédé sans aboutir, surtout pour Martin Terrier: sa reprise après une excellente combinaison entre Hamari Traoré et Romain Del Castillo a trouvé la transversale (25e) et il a trop tardé à frapper lorsqu'il s'est retrouvé lancé seul face à Gautier Larsonneur (54e).

En face, après quelques contres avortés, les Brestois se sont montrés plus entreprenants à partir de la demi-heure de jeu, s'offrant plusieurs occasions sur un cafouillage de la défense rennaise (32e) ou une tête de Steve Mounié (42e).

Et ce sont eux qui ont ouvert le score quand Franck Honorat, oublié dans la surface, a repris un centre de Julien Faussurier remis de la tête par Mounié (0-1, 57e).

Mais contrairement aux derniers matches, Rennes a réagi en égalisant grâce à une tête du capitaine Da Silva sur un coup franc de Del Castillo (1-1, 66e), puis a repris l'avantage toujours sur coup de pied arrêté, avec une tête d'Aguerd sur un corner de Benjamin Bourigeaud (2-1, 70e).

Les Brestois, qui avaient aussi besoin de se rassurer après deux défaites à Nantes (3-1) et contre Strasbourg (3-0), n'ont pas renoncé à pousser, s'offrant plusieurs occasions, en particulier une frappe de Jérémy Le Douaron sauvée in extremis par Alfred Gomis (77e), le nouveau gardien rennais qui avait longtemps maintenu ses équipiers à flot mercredi à Séville en Ligue des champions.

Et Larsonneur s'est lui aussi illustré en repoussant une frappe de Yann Gboho (77e) et une tête de Serhou Guirassy (87e).