Angleterre: Southampton sur le podium, Everton et Manchester United dépriment

Londres (AFP) –

Publicité

Southampton s'est invité sur le podium de Premier League, dimanche en allant gagner à Aston Villa (4-3), alors qu'Everton, battu à Newcastle (2-1), et Manchester, à domicile par Arsenal (1-0), broient du noir, dimanche à l'issue de la 7e journée.

. Southampton brille puis tremble

Club difficile à manœuvrer depuis la saison passée, Southampton montre avec ce succès chez une équipe surprise du début du championnat, qu'il est capable d'avoir quelques ambitions sous la houlette de l'Autrichien Ralph Hasenhüttl.

Avec 13 points, les Saints se glissent entre Everton (2e) et Wolverhampton (4e), à trois longueurs du leader Liverpool.

Aston Villa, qui avait gagné ses quatre premiers matches de la saison, subit un deuxième revers de suite et pointe à la sixième place avec 12 points mais un match en moins.

Southampton a été porté par la performance exceptionnelle de son meneur de jeu James Ward-Prose.

Le jour de ses 26 ans, le milieu international s'est offert une passe décisive pour l'ouverture du score de Jan Vestergaard (1-0, 20e) et un magnifique doublé sur coups-francs directs (33e et 45e) en première période, malgré un match plutôt équilibré globalement.

En seconde période, Danny Ings a cru donner un avantage décisif avant même l'heure de jeu (4-0, 58e) mais c'était sans compter sur la réaction d'orgueil des Villas.

Le défenseur international anglais Tyrone Mings (62e), Ollie Watkins sur penalty (90+3) et Jack Grealish (90+7) juste avant le coup de sifflet final, ont restauré un peu de l'honneur de Villa, mais en vain.

. Everton déchante

Affaibli par les absences de Lucas Digne, Richarlison, suspendus, de James Rodriguez, blessé, et avec Jordan Pickford, gardien titulaire de l'Angleterre, relégué sur le banc au profit du Danois Robin Olsen, Everton a confirmé qu'il rentrait dans le rang.

Les hommes de Carlo Ancelotti restent sur un seul point pris --contre Liverpool (2-2)-- sur les trois derniers matches, et leur place de dauphins du champion en titre est menacée par plusieurs équipes.

L'inquiétude n'est cependant pas que comptable pour des Toffees très mous face à Newcastle.

Les Magpies, provisoirement 10es au classement avec 11 points, ont produit un match solide, sans plus, mais c'était suffisant pour venir à bout des Blues qui ruminent.

Ils ont pu s'appuyer sur leur avant-centre Callum Wilson, arrivé de Bournemouth cet été et qui était vraiment le point d'ancrage et le finisseur qui leur avait manqué devant la saison passé.

L'attaquant a d'abord transformé un penalty qu'il avait obtenu avec malice (1-0, 56e) avant de doubler la mise en se trouvant opportunément au deuxième poteau pour pousser le ballon au fond (2-0, 84e).

Everton a réduit le score par l'inévitable Dominic Calvert-Lewin, qui avait intelligemment coupé au premier poteau un centre dévié, au tout début du temps additionnel (2-1, 90+1) pour rejoindre le Spurs Son Heung-min en tête du classement des buteurs (8 buts).

Mais c'était trop peu et trop tard. Si la dernière trêve internationale semble avoir coupé son élan, Everton va compter sur celle à venir, après la réception de Manchester United samedi prochain, pour remettre du vent dans ses voiles.

. Arsenal enfonce Manchester United

Très bon contre Leipzig (5-0) en Ligue des Champions, Manchester United a eu les jambes lourdes face à Arsenal et s'est encore incliné à Old Trafford (1-0).

Avec 8 titulaires qui avaient déjà démarré contre les Allemands, Ole Gunnar Solskjaer peu fait tourner, là où Mikel Arteta avait pu se permettre d'envoyer un onze entièrement renouvelé par rapport à celui qui avait affronté les modestes Irlandais de Dundalk, jeudi en Ligue Europa.

Parmi les joueurs les plus décevants figurent Bruno Fernandes et Paul Pogba qui a multiplié les mauvais choix ou les passes à contretemps.

Le milieu français a surtout provoqué le pénalty décisif, que Pierre-Emerick Aubameyang a transformé à contre-pied (1-0, 69e).

Avec 7 points en 6 matches disputés - ils comptent une rencontre en retard - les Red Devils végètent à la 15 place, alors qu'Arsenal recolle, 8e avec 12 points, à une longueur du podium.