L1: Monaco atomise Bordeaux et se relève

Monaco (AFP) –

Publicité

Avec trois buts inscrits en quatre minutes en première période, Monaco a facilement battu Bordeaux (4-0), dimanche au Stade Louis-II lors de 9e journée de L1, dans un duel d'équipes décevantes en ce début de saison.

Cette victoire nette et méritée permet aux Monégasques, emmenés par un très bon duo Wissam Ben Yedder-Kevin Volland en attaque, de stopper leur mauvaise série (un point pris en trois matches).

Avec 14 points, ils sont, certes, toujours à quatre longueurs du podium. Mais les fantômes de la première période contre Lyon au Parc OL (0-4 après 45 minutes) ont été balayés.

Cette fois, c'est Bordeaux qui a pris l'eau. Les Girondins n'ont rien montré à Louis-II, ni en première période ni en seconde, malgré trois changements à la pause.

Réputés solides en défense jusque-là, avec 5 buts encaissés avant ce déplacement en Principauté, les hommes de Jean-Louis Gasset, avec Hatem Ben Arfa titularisé avant-centre, ont fait illusion une petite demi-heure. Avant de sombrer.

Pour voir son équipe renouer avec la victoire, l'entraîneur de Monaco Niko Kovac a changé son système tactique, et donc placé Volland en soutien de Ben Yedder dans un 4-4-2, avec Sofiane Diop et Gelson Martins chargés d'animer les côtés.

- Bordeaux KO -

Progressivement, la machine s'est mise en route. Sur un centre du latéral gauche Caio Henrique, Ben Yedder a pensé avoir marqué de la tête. Mais l'arbitre M. Buquet avait, au préalable, sifflé une faute de main de Pablo (26e). L'international français a donc remis le couvert et inscrit, cette fois sur penalty (1-0, 28e), son sixième but de la saison, à une réalisation du meilleur buteur Kylian Mbappé.

Pressing haut, intensité dans les courses, intelligence de déplacement: tous les ingrédients ont été mis pour maîtriser le match. A cela s'est ajoutée une belle efficacité.

Et deux minutes après avoir ouvert la marque, le gros pressing sur Adli a été payant. L'autre latéral monégasque, Ruben Aguilar, a centré parfaitement pour le premier but de Gelson Martins cette saison (2-0, 30e).

KO debout, les Bordelais ont complétement lâché dans la foulée. Volland a repris victorieusement de la tête un bon centre de Ben Yedder (3-0, 31e).

La deuxième période n'a vu aucune réaction girondine. Monaco a géré et évolué en contre. Un seul d'entre eux est parvenu à son terme. Ben Yedder a réalisé un contrôle orienté de très haut niveau pour servir Gelson Martins, lequel a centré pour Volland, pour son doublé (4-0, 58e). Le tout sous les yeux du seul spectateur de la rencontre, le Prince Albert, ravi du réveil des Rouge et Blanc...

Désormais, il leur faudra démontrer que cette réaction n'est pas qu'un simple feu de paille. Les Monégasques se déplacent dimanche prochain chez le voisin et rival Nice.

Le Gym, qui aura joué en Ligue Europa à Prague le jeudi soir, est également porté par une dynamique positive malgré la blessure inquiétante de son capitaine Dante lors de la victoire 3-0 à Angers.

L'opportunité pour Niko Kovac de jauger son équipe, face à un adversaire européen, et en principe plus solide que ces Girondins...