Ligue 1 : Montpellier rebondit à Saint-Etienne

Saint-Étienne (AFP) –

Publicité

Un but de l'Anglais Steven Mavididi a permis dimanche à Montpellier de renouer avec la victoire après quatre matches sans succès en s'imposant logiquement à Saint-Etienne (1-0), qui encaisse de son côté sa cinquième défaite d'affilée au terme d'un match totalement contrôlé par les Héraultais.

Le MHSC, qui a enregistré à l'occasion de cette neuvième journée de Ligue 1 sa première victoire à l'extérieur cette saison, restait sur deux résultats nuls et deux défaites, dont une déroute à domicile face à Reims (4-0).

La formation de Michel Der Zakarian se porte, avant les dernières rencontres de dimanche, au 5e rang alors que les Verts, totalement inoffensifs et incapables de réagir, continuent de dévisser, englués dans la seconde moitié du classement après leur zéro sur quinze.

Mavididi a donné l'avantage à son équipe dès la 14e minute, d'un tir du droit sur lequel le gardien stéphanois Jessy Moulin s'est montré impuissant.

Peu après, une reprise de la tête de Gaëtan Laborde, à la réception d'un centre délivré de l'aile droite par Andy Delort a touché le poteau (23) alors qu'une tentative de ce dernier était arrêtée par le portier forézien (43).

Ces actions ont illustré à elles seules la maîtrise de Montpellier, surtout en première période, notamment dans l'entrejeu, alors que la défense de l'ASSE a souvent joué sur un fil sur les offensives héraultaises. Après la mi-temps, le MHSC est resté plus attentiste, semblant se contenter de ce court succès.

Chez les Verts, les nombreuses absences ne peuvent suffire à expliquer le néant du jeu stéphanois, sans agressivité ni mouvement : il manquait également six titulaires potentiels chez les Montpelliérains.

Le gardien Jonas Omlin, les défenseurs Vitorino Hilton, Mihailo Ristic et Arnaud Souquet, les milieux Damien Le Tallec et Teji Savanier manquaient effectivement à l'appel dans le Chaudron.

Saint-Etienne n'a été dangereux que sur une reprise de la tête de Timothée Kolodziecjzak à la réception d'un corner (30e) et les entrées en jeu en seconde période d'Adil Aouchiche, menaçant sur une reprise expédiée au-dessus du but (66e), et Denis Bouanga n'ont pas amené le bonus escompté.

Un maigre bilan illustrant les difficultés actuelles des Verts, qui n'ont cadré aucun tir sur les deux dernières journées.