Top 14: le Stade Français étrille le Stade Toulousain amoindri

Paris (AFP) –

Publicité

Paris en cannes, Toulouse en panne: le Stade Français s'est offert dimanche une victoire référence (48-14) au stade Jean-Bouin à huis clos contre le Stade Toulousain, décimé par les absences et qui abandonne la tête du Top 14.

Enfin ! Après deux défaites contre Bayonne (19-26) et lors du derby contre le Racing (25-27), le Stade Français a vraiment lancé sa saison avec du beau jeu et six essais inscrits dans un match accompli.

Les Parisiens s'extirpent des bas-fonds et grimpent à la 6e place en équilibrant son bilan (trois victoires, trois défaites, 14 pts). Toulouse, qui restait aussi sur une défaite à domicile face à Lyon (7-16), est désormais 3e et laisse filer Clermont et La Rochelle en haut du classement après cette 7e journée.

Pour ce Classique sans supporters, le Stade Français présentait un nouveau maillot, blanc, tigré d'éclairs... Des éclairs aussi distillés dans le jeu, dès la 4e minute. Au terme d'une belle entreprise collective, c'est Sefanaia Naivalu qui a fini par servir Julien Delbouis pour l'essai sur l'aile droite (4e, 7-0).

Trois minutes plus tard, les Toulousains encore endormis ont été à nouveau cueillis sur le même schéma, avec cette fois Telesa Veainu fixant bien pour offrir l'essai à Arthur Coville (7e, 14-0).

Le troisième éclair sous la bruine du XVIe arrondissement, dans un autre style, est venu du joli coup de pied rasant plein axe de Joris Segonds, pour Jonathan Danty à la finition, mettant Paris sur un nuage (14e, 21-0).

Il faut dire que Toulouse était fortement amoindri, sans tous ses internationaux occupés à finir le Tournoi des Six nations (Antoine Dupont, Romain Ntamack, Julien Marchand, Cyril Baille, François Cros, Peato Mauvaka et Thomas Ramos)... et tous ses blessés (Rory Arnold, Cheslin Kolbe, Yohann Huget, Maxime Médard, ...).

Mais à 21-0, les Toulousains ont semblé se réveiller, dès le renvoi, pour un essai de Matthis Lebel (15e, 21-7). Une exception seulement répétée en fin de match pour réduire un peu l'écart (80e+3)...

Car les locaux ont vite douché les espoirs occitans, en venant sur une touche frapper en force, une quatrième fois (encore transformé par Segonds, 29e, 28-7).

A la pause, tout était plié. Alors en seconde période, les titis se sont fait plaisir avec deux nouveaux essais, signés Paul Gabrillagues (53e) et William Percillier (71e). Une victoire référence qui vient forcément donner le sourire au coach argentin Gonzalo Quesada, qui restait sur la "colère de ne pas avoir fini le travail" contre le Racing. Reste à confirmer contre une équipe au complet.

#GCA62:Rugby : Top 14

Résultats de la 7e journée du Top 14 :

Samedi 31 octobre

Brive - Clermont (bo) 21 - 43

Bordeaux-Bègles (bo) - Agen 71 - 5

Castres - Racing 92 (bd) 28 - 26

Dimanche 1er novembre

Pau - La Rochelle 24 - 35

Stade Français (bo) - Toulouse 48 - 14

Samedi 21 novembre

(00h00) Bayonne - Toulon

. reporté

Lyon - Montpellier