C1: Leipzig peut profiter des absences de Neymar-Mbappé, espère Nagelsmann

Leipzig (Allemagne) (AFP) –

Publicité

L'absence de Neymar et Mbappé dans l'équipe du Paris SG mercredi "n'est certainement pas un désavantage" pour Leipzig, a jugé mardi l'entraîneur du RB Julian Nagelsmann avant la répétition de la demi-finale d'août mercredi en Ligue des champions.

Le jeune coach a demandé à ses joueurs d'aborder la confrontation avec les Parisiens "comme un duel à élimination directe", compte tenu de la configuration du groupe, et des deux victoires déjà acquises par Manchester.

Principaux points de sa conférence de presse virtuelle d'avant-match:

. Les absences de Neymar et Mbappé

Nagelsmann: "Ce n'est certainement pas le plus mauvais moment pour jouer le Paris SG, mais nous avons aussi plusieurs blessés. Evidemment ça n'est pas un désavantage pour nous que Mbappé et Neymar ne jouent pas, ce sont des joueurs fantastiques. Mais le PSG a d'autres très bons joueurs, que beaucoup d'équipes en Europe aimeraient avoir dans leurs rangs. Avec Neymar et Mbappé, le PSG serait un peu plus fort, mais nous serions aussi un peu plus fort si nous avions tous nos joueurs."

. Le duel avec Tuchel

"Demain (mercredi) ce n'est pas un duel d'entraîneurs, mais il s'agit de deux équipes. Nous essayons de bien préparer nos équipes, de mettre la fraîcheur nécessaire sur le terrain, d'avoir la meilleure préparation, de nous assurer que les garçons sont présents à 100%, c'est ce que Thomas va faire, c'est ce que je vais essayer de faire. Evidemment j'ai envie de gagner, mais moins contre lui que contre Paris."

. Prendre quatre points contre Paris

"Je vois ces deux matches contre Paris comme un duel à élimination directe. Avec une défaite demain ce ne serait pas complètement fini, mais nous nous retrouverions sous une pression extrême à Paris, avec l'obligation de gagner. Il s'agit pour nous de prendre autant que possible quatre points contre Paris pour garder notre destin entre nos mains dans ce groupe. Il y a bien sûr de la pression, mais ce n'est pas exceptionnel en phase de poule de Ligue des champions".

. Les leçons de la demi-finale d'août

Les leçons que nous avons tirées de notre défaite ne sont pas forcément de nature tactique. Ce n'est pas seulement une question de composition, ou de positionnement, c'est aussi une attitude dans les duels, une conviction.

Ce n'est pas que les gars n'ont pas eu envie en demi-finale, mais ils doivent être conscients de leurs propres forces, de leurs propres qualités. Bien sûr on est conscient de la force de l'adversaire, mais il faut se dire qu'on n'est pas en Ligue des champions par hasard, qu'on n'a pas éliminé Tottenham et l'Atlético Madrid par hasard.

En deuxième période à Lisbonne nous avions été à leur niveau, et nos dix premières minutes avaient également été très bonnes. Donc nous en retirons la leçon que nous n'avons pas à nous cacher, que si nous sommes dans un bon jour comme nous étions contre l’Atlético, nous sommes aussi capables de faire de bonnes performances contre des équipes du plus haut niveau européen. C'est ce que nous voulons montrer demain."