Masters 1000 de Paris: Ugo Humbert s'offre Tsitsipas pour se hisser en 8e de finale

Paris (AFP) –

Publicité

Ugo Humbert (34e) s'est offert une victoire de prestige face au N.6 mondial et tête de série N.2 Stefanos Tsitsipas 7-6 (7/4), 6-7 (6/8), 7-6 (7/3) après plus de 3h15 de jeu mardi pour se hisser en huitièmes de finale du Masters 1000 de Paris.

C'est la deuxième victoire de la jeune carrière de Humbert (22 ans, 34e) contre un joueur du top 10. Il avait connu sa première aux dépens de Daniil Medvedev, alors N.5 mondial, à Hambourg fin septembre. Le gaucher lorrain affrontera Marin Cilic, ex-N.3 mondial aujourd'hui 43e, pour une place en quarts de finale jeudi.

Humbert s'est d'abord procuré trois balles de match dans le jeu décisif de la deuxième manche, à 6 points à 3. En vain. Il a dû patienter près d'une heure pour s'octroyer de nouvelles occasions de conclure, dans le tie-break du set décisif cette fois. Il s'est finalement imposé à sa cinquième balle de match.

"Physiquement, je suis mort. Mais je suis super heureux, super fier du match que j'ai fait contre un des meilleurs joueurs du monde", s'est réjoui Humbert, fort de son titre à Anvers il y a une dizaine de jours, son deuxième trophée de la saison après Auckland en janvier.

"Le scénario du match est dingue. J'ai eu un match dur hier (contre Ruud, lundi), physiquement ça n'a pas été facile, j'ai eu du mal à récupérer. Je me suis tendu à la fin du deuxième set, je suis passé par tous les états mais j'ai tout donné jusqu'au dernier point et j'ai saisi ma chance, j'ai été opportuniste. Mentalement, c'est une très belle victoire. L'aventure continue", a-t-il raconté.

Dans le premier set, le jeune Lorrain ne s'est pas affolé quand il s'est retrouvé mené 3 jeux à 0. Il est d'abord revenu à hauteur, avant de tenir tête au Grec jusqu'au jeu décisif et de l'empocher sans trembler, sur un service gagnant.

- Aux portes du top 30 -

Dans la deuxième manche, c'est Tsitsipas qui s'est offert les premières occasions de break, mais Humbert a tenu bon. Au point de s'offrir trois balles de match dans un nouveau tie-break, à 6 points à 3. En vain.

Le joueur français ne s'est toutefois pas démobilisé : il a breaké d'entrée dans le set décisif, une fois de plus son adversaire a recollé, mais Humbert, à bout physiquement mais irréprochable dans l'attitude, a trouvé les ressources pour conclure victorieusement dans un ultime jeu décisif.

Humbert confirme ainsi sa progression jusque-là discrète mais régulière : à peine dans le top 300 mi-2018, il n'a pas cessé de grimper depuis. Il s'est fait une place dans le top 100 fin 2018, a commencé la saison 2020 aux portes du top 50, et il pointe désormais à celles du top 30.

Lundi, Humbert avait connu sa toute première victoire dans la salle parisienne contre le jeune Norvégien Casper Ruud (27e).

En 2018 comme en 2019, il s'y était incliné dès le premier tour, face à Adrian Mannarino, puis contre le Bulgare Grigor Dimitrov.