Tour d'Espagne: Philipsen vainqueur au sprint de la 15e étape

Puebla de Sanabria (Espagne) (AFP) –

Publicité

Le jeune belge Jasper Philipsen (UAE Emirates) s'est imposé au sprint dans la 15e étape de la Vuelta, la plus longue de l'épreuve avec 230 kilomètres.

Le maillot rouge de leader est resté sur les épaules du Slovène Primoz Roglic (Jumbo), à trois jours de l'arrivée à Madrid.

A Puebla de Sanabria (Castille-et-Leon), Philipsen a devancé les Allemands Pascal Ackermann et Jannik Steimle dans un sprint en faux-plat montant auquel n'a pas pris part l'Irlandais Sam Bennett, distancé dans la dernière ascension.

Le Belge, âgé de 22 ans, qui courra l'an prochain pour l'équipe Alpecin, a enlevé le cinquième succès de sa carrière, le premier dans un grand tour.

La plus longue étape de la Vuelta depuis 2005, très animée dans sa partie initiale, a longtemps été ouverte par une échappée d'une douzaine de coureurs, parmi lesquels le Français Guillaume Martin qui a conforté son maillot de meilleur grimpeur.

Dans la cinquième et dernière ascension du jour, l'Italien Mattia Cattaneo a distancé ses onze compagnons (Aranburu, L. L. Sanchez, Costa, Donovan, Power, Rojas, Schultz, Stannard, G. Martin, Simon, Lastra) à 32 kilomètres de l'arrivée.

Mais Cattaneo, qui visait le 100e succès dans un grand tour pour l'équipe de Patrick Lefevere (Deceuninck Quick-Step), a buté sur le fort vent de face dans le final. Il a été rejoint à l'approche des trois derniers kilomètres par le peloton souvent mené par l'équipe Bora travaillant pour l'Allemand Pascal Ackermann.

Vendredi, la 16e étape, longue de 162 kilomètres entre Salamanque et Ciudad Rodrigo, affiche un profil accidenté avec un col de première catégorie à 35 kilomètres de l'arrivée.