GP d'Europe MotoGP: Pol Espargaro en pole, Fabio Quartararo 11e

Valence (Espagne) (AFP) –

Publicité

L'Espagnol Pol Espargaro partira en pole position pour le GP d'Europe dimanche devant son compatriote Alex Rins (Suzuki), le Français Fabio Quartararo (Yamaha-SRT), 2e au championnat du monde, ne se plaçant que 11e.

"Dans le dernier tour je me suis dit +c'est tout ou rien+ et même si c'était difficile je l'ai fait", a déclaré Espargaro qui obtient ainsi sa 2e pole position de la saison mais n'a encore jamais remporté de course en MotoGP.

Le leader du championnat, l'Espagnol Joan Mir (Suzuki), s'élancera lui de la 5e place sur la grille, juste derrière le Français Johann Zarco (Ducati-Avintia).

Le Japonais Takaaki Nakagami (Honda-LCR) a terminé 3e des qualifications qui se sont déroulées sur une piste encore humide.

Mir et Quartararo sont séparés par 14 points au classement du championnat alors qu'il reste trois épreuves à courir.

L'Espagnol Maverick Vinales (Yamaha), 3e au championnat à 19 points de Mir, s'élancera lui de la voie des stands après avoir été pénalisé pour un changement de moteur.

Johann Zarco, qui a dû passer par la Q1 pour rejoindre les douze pilotes les plus rapides participant à la Q2, a finalement réalisé la meilleure performance de tous les pilotes Ducati, l'Australien Jack Miller, le plus rapide aux essais libres, ne se qualifiant que 6e.

Fabio Quartararo ne s'est lui jamais montré à l'aise sur une piste qui s'asséchait progressivement mais restait encore humide après les pluies de la matinée.

Il s'élancera donc derrière Joan Mir, les Suzuki se montrant en revanche très à l'aise, Alex Rins ne se faisant souffler la pole par Espargaro que dans les dernières secondes de la séance de qualification.

KTM a déjà remporté une victoire cette saison --la première de la marque autrichienne en MotoGP-- avec Brad Binder au GP de République tchèque.

Ce dernier, 10e samedi, devra toutefois effectuer pendant la course dimanche une pénalité "long lap" en empruntant un détour sur le circuit, après avoir été pénalisé pour un accident lors du précédent Grand Prix de Teruel.

Le septuple champion du monde dans la catégorie reine, l'Italien Valentino Rossi, qui n'avait pu piloter vendredi dans l'attente du résultat d'un test coronavirus, partira lui en 17e position sur la grille.