XV de France: le revenant Dulin et 14 néophytes pour préparer l'Ecosse

Toulouse (AFP) –

Publicité

Le visage du XV de France pour la seconde partie des tests automnaux se dessine. Le sélectionneur Fabien Galthié a convoqué jeudi soir 31 joueurs pour préparer le duel en Écosse le 22 novembre, avec le revenant Brice Dulin et quatorze néophytes.

Sans surprise, le demi de mêlée Baptiste Serin (38 sélections), relâché en faveur de Toulon pour engranger du temps de jeu, figure dans cette liste.

L'ailier du Racing 92 Teddy Thomas, forfait pour le dernier match du Tournoi des six nations contre l'Irlande (35-27), le 31 octobre, en fait également partie. Ou encore l'ailier de la Rochelle Arthur Retière, qui a honoré sa première sélection contre le XV du Trèfle au Stade de France, en entrant en fin de match.

Les club français ont accepté de mettre à disposition leurs internationaux pour trois feuilles de match, grand maximum, durant l'automne. Six matches sont au menu et les Bleus en ont déjà joué deux, contre l'Irlande et auparavant face au pays de Galles (38-21) en préparation.

Le duel contre les Fidji dimanche à Vannes, dans le cadre de la Coupe d'automne des nations, sera le troisième et donc le dernier lors duquel le sélectionneur Fabien Galthié pourra aligner son équipe-type.

Il a donc déjà anticipé la suite avec une liste alliant expérience et surtout beaucoup de jeunesse. Parmi les quatorze joueurs ne comptant aucune sélection, quelques-uns ont toutefois déjà été mobilisés ces dernières semaines à Marcoussis pour les entraînements, comme le deuxième ligne lyonnais Killian Geraci, le troisième ligne bordelais Cameron Woki, l'ailier toulonnais Gabin Villière ou encore le talonneur toulousain Peato Mauvaka.

- Vers une charnière Serin-Jalibert -

Outre Thomas et Serin, on trouve aussi d'autres joueurs sur lesquels Galthié s'appuie depuis qu'il est aux commandes du vaisseau bleu. L'ouvreur Matthieu Jalibert (5 sélections) a ainsi participé, en tant que doublure de Romain Ntamack, à quatre des cinq matches du Tournoi 2020. Mais il n'a en revanche joué aucun des deux premiers matches de cet automne et sera donc disponible pour les trois rencontres après les Fidji.

Jalibert part avec une longueur d'avance sur le Toulonnais Louis Carbonel, Galthié ayant depuis le début de son mandat privilégié la continuité. Sauf énorme surprise, il devrait constituer la charnière française à Edimbourg aux côtés de Serin, le plus capé de ce groupe devant le pilier Uini Atonio (32 sélections), Dulin (29), Thomas (20) et le troisième ligne Yacouba Camara (17).

Le demi de mêlée de Clermont Sébastien Bézy (7 sélections), auteur d'un excellent début de saison, a été retenu et pourrait ainsi prétendre à un retour sous le maillot bleu qu'il attend depuis la tournée 2016 en Argentine, quand Serin aura atteint la limite de trois matches, sans doute après l'Ecosse.

L'arrière de La Rochelle Brice Dulin (30 ans), l'un des 5 joueurs comptant plus de 10 sélections dans cette liste, n'a lui plus joué avec les Bleus depuis la tournée en Afrique du Sud en juin 2017.

Le Rochelais Atonio, 30 ans, n'a pour sa part plus revêtu la tunique tricolore en compétition depuis le 1er février 2019 et une défaite (24-19) des Français contre les Gallois. C'est l'occasion pour eux de reprendre du service.