Hand: le PSG pousuit son sans-faute en Starligue, Montpellier cale face à Cesson

Paris (AFP) –

Publicité

Les handballeurs parisiens ont évité le piège nîmois et ont fini par s'imposer 31-27 au Parnasse, poursuivant ainsi leur sans-faute en championnat de France, alors que Montpellier a été accroché à domicile par Cesson-Rennes 28-28, lors de la 8e journée, samedi.

Après ces deux résultats, Paris renforce son avance en tête du classement avec 16 points et Montpellier reste 3e (8 pts), mais compte trois matches de retard sur le leader.

Trois jours après avoir déjà souffert du côté de Tremblay (33-30) et toujours handicapé par les forfaits de Nikola Karabatic et de Viran Morros, les Parisiens ont lutté jusqu'au bout d'un match indécis à souhait pour s'imposer et revenir du Gard avec un huitième succès de rang en poche.

Car les Nîmois ont été en tête pendant presque toute la première période et ont fait plus qu'illusion. Mais malgré l'égalité à la pause (16-16) et la performance individuelle de Mohammad Sanad (10 buts), il en aurait toutefois fallu davantage pour faire douter un collectif parisien serein, capable de revenir grâce notamment à l'ancien Nîmois Elohim Prandi, ou son gardien de but Vincent Gérard, redoutable d'efficacité dans ses cages (43%).

Et même avec l'exclusion d'un Luka Karabatic (56e) bien discret jusque-là, les Nîmois, pourtant restés solides jusque dans le money time, ont craqué. L'équipe gardoise est 5e (7 pts) de la Starligue et compte un match de retard.

Dans l'autre match de début de soirée, aussi indécis, le dénouement n'a pas été le même pour les Montpelliérains dans leur salle de Bougnol, qui ont concédé le nul face à Cesson-Rennes, après avoir gâché la balle de la victoire sur un dernier tir de l'arrière portugais Gilberto Duarte.

Malgré les huit buts de Melvyn Richardson, les hommes de Patrice Canayer ont souffert tout au long de la seconde période et abandonnent un nouveau point dans la course au classement. Cesson-Rennes se hisse avec 5 points à la 7e place, et compte un match en retard.