Accéder au contenu principal

Ligue 1: Le PSG sous pression, Lyon et Monaco se rapprochent

4 mn
Publicité

Paris (AFP)

Lyon, Monaco et Montpellier, tous victorieux dimanche, sont revenus à deux points du Paris SG, leader de Ligue 1 également menacé par Lille qui se déplace en soirée chez Saint-Etienne (21h00), englué dans une spirale de sept défaites consécutives.

Le PSG commence à sentir le souffle de ses poursuivants, bien décidés à profiter du coup de mou des vice-champions d'Europe samedi contre Bordeaux (2-2) au Parc des princes.

L'Olympique lyonnais, privé de Coupe d'Europe cette saison, a montré un visage beaucoup plus conquérant et serein chez lui avec une victoire nette et sans bavure contre Reims (3-0), rapidement en infériorité numérique.

Même si "on ne peut pas parler de match référence en jouant une heure à onze contre dix", "il faut continuer sur cette dynamique et regarder vers le haut", s'est félicité l'entraîneur Rudi Garcia après ce troisième succès de rang.

- Toko Ekambi, l'OL gagnant -

Cerise sur le gâteau, l'OL a clos sa performance sur le premier but cette saison de Moussa Dembélé (66e), entré en jeu une poignée de minutes auparavant et auteur d'un subtile piqué au-dessus du gardien rémois.

Sans Houssem Aouar, écarté pour s'être soustrait à un travail athlétique après la victoire à Angers le week-end dernier, les Lyonnais ont en revanche pu compter sur leurs attaquants Memphis Depay et Karl Toko Ekambi, très en vue.

Le capitaine néerlandais s'est montré décisif par ses passes et ses accélérations, comme sur celle conduisant à l'exclusion de Moreto Cassama (31e), coupable de lui avoir infligé un croche-pied volontaire.

Son service parfait pour Toko Ekambi, de retour de suspension, aurait pu faire mouche mais le poteau a repoussé la tentative du camerounais (7e). Une nouvelle passe millimétrée a permis à l'attaquant d'inscrire son cinquième but en Ligue 1 cette saison, d'une jolie reprise instantanée (22e).

L'addition aurait pu être plus lourde pour les Rémois, mais le poteau droit a repoussé une tentative de Toko Ekambi (7e) et le gauche, une autre de Tino Kadewere (31e) qui s'est vu refuser en outre un but sur hors jeu (38e). Ils se sont inclinés sur une frappe de Bruno Guimares détournée (48e).

Dans deux semaines, le déplacement de l'OL sur la pelouse du PSG offrira une affiche de gala pour une Ligue 1 indécise à son sommet.

- Monaco carbure -

Monaco fait également partie des candidats les plus crédibles au podium final, une impression renforcée par sa victoire dimanche contre Nîmes (3-0) grâce à Sofiane Diop (19e), Gelson Martins (75e) et Kevin Volland (77e).

Depuis sa lourde défaite à Lyon (4-1) fin octobre, le club de la principauté a enchaîné quatre victoires, après celles devant Bordeaux, Nice et le PSG, une série qui précède deux déplacements à Lille et Marseille.

Les Lillois (22 points) peuvent revenir à la hauteur des Parisiens en cas de victoire dimanche soir à Saint-Etienne. Quant à Marseille (21 pts), vainqueur 3-1 de Nantes samedi, ses deux matches en retard lui permettent aussi de mettre le rival parisien sous pression.

Montpellier s'est également invité dans la lutte pour les premières places grâce à une victoire tardive à Lorient (1-0). Le remplaçant serbe Petar Skuletic, buteur juste après son entrée en jeu, a permis aux Héraultais de compter 23 points après 12 journées, comme l'OL et Monaco.

Angers a également bien voyagé à Lens (3-1). Des buts superbes de Mathias Pereira Lage et Stéphane Bahoken et un dernier de Pierrick Capelle ont hissé le SCO à la huitième place, à égalité avec Rennes et deux points derrière l'OM.

Brest et son double buteur Irvin Cardona sont en embuscade juste derrière après leur victoire 2-0 à Metz.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.