Rétrospective 2020: Naples pleure son "D10S" Maradona 

Rome (AFP) –

Publicité

Bougies, fleurs, maillots, portraits... Dès l'annonce de la mort de Diego Maradona, le 25 novembre, les Napolitains se sont rassemblés devant le stade, les fresques à sa gloire ou de simples autels de fortune pour partager leur tristesse. Immense, la tristesse, tant le "Pibe de Oro" a incarné les passions, les débordements et les drames de cette "partie de l'Italie qui ne comptait pas" lors de ses sept ans sous le maillot N.10 (1984-1991). Malgré le confinement, ils sont encore descendus par milliers le lendemain dans les "Quarteri Spagnoli", le cœur historique et populaire de la ville, pour dire adieu à leur "D10S", à qui le club doit ses deux seuls titres de champion d'Italie (1987, 1990).

L'idole de la ville n'est plus, son numéro 10 n'est plus attribué depuis des années, mais son nom va rester: le stade San Paolo a été rebaptisé officiellement "Diego Armando Maradona" le 4 décembre, en vertu d'une résolution adoptée par la ville de Naples.