Espagne: l'Atlético se fait peur mais maintien le cap à Alavès (2-1)

Madrid (AFP) –

Publicité

L'Atlético Madrid, accroché jusqu'à la 90e minute, est parvenu à s'imposer 2-1 sur le terrain d'Alavès et à reprendre ainsi la tête du Championnat d'Espagne avec deux points d'avance sur le Real Madrid, dimanche lors de la 17e journée.

L'ancien Barcelonais Luis Suarez a tiré son équipe d'un mauvais pas en reprenant victorieusement au second poteau un centre de la gauche du Portugais Joao Felix, entré en jeu peu de temps avant.

Auparavant, Marcos Llorente avait ouvert la marque pour les Madrilènes juste avant la pause d'une frappe du gauche croisée à l'entrée de la surface (41e).

Mais Alavès, pourtant réduit à dix suite à l'exclusion de Victor Laguardia (63e) après visionnage de la VAR, a égalisé contre le cours du jeu à la 84e minute, sur un but contre son camp de Felipe, qui a trompé son gardien Fernando Pacheco en déviant un centre de Joselu.

Cette victoire permet à l'équipe de Diego Simeone de récupérer deux points d'avance (38 contre 36) sur le Real Madrid, vainqueur la veille 2-0 du Celta Vigo (8e) à domicile, toujours au stade Alfredo Di Stefano en raison du huis clos imposé par la crise du Covid-19.

Bien que peu convaincant ce dimanche, l'Atlético, avec ses deux matches de retard sur le Real, s'affirme contre un prétendant sérieux au titre de champion qui lui échappe depuis 2014.

Derrière les deux équipes de tête, suivent -déjà à bonne distance (29 pts)- la Real Sociedad (3e), qui reçoit le mal classé Osasuna (19e) en fin d'après-midi (17h30 GMT), et Villarreal (4e) qui l'a emporté 2-1 à domicile samedi contre Levante (12e).

Le FC Barcelone (6e, 25 pts), se déplace chez le dernier Huesca en soirée (20h00 GMT).

Plus tôt dans l'après-midi ce dimanche, l'Athletic Bilbao l'a emporté 1-0 sur son terrain contre Elche (17e), avec un but de Iker Muniain (25e). Une victoire qui n'aura pas empêché les dirigeants basques d'annoncer dans la foulée, sur le site officiel du club (9e avec 21 pts), le limogeage de l'entraîneur Gaizka Garitano, qui était en poste depuis décembre 2018.