Ski alpin: l'illusionniste Strasser gagne à Zagreb, désillusion pour les Bleus

Zagreb (AFP) –

Publicité

L'Allemand Linus Strasser a créé une immense surprise en remportant mercredi la première course hommes de 2021, le slalom de Zagreb, où les Bleus ont perdu gros en 2e manche.

Strasser a devancé un trio d'Autrichiens: Manuel Feller (2e à 10/100e), qui prend la tête du classement de la discipline, Marco Schwarz (3e à 16/100e) et Michael Matt (4e à 46/100e), auteur d'une incroyable remontée de 22 places en 2e manche.

Incongruité du ski alpin, les champions ont dévalé trois jours après les championnes (victoire de Petra Vlhova) une bande blanche entourée de terrain vierge de neige à Zagreb, alors que l'or blanc abonde dans de nombreux massifs européens.

Sur une piste rendue difficile par la température élevée (environ 6 degrés), l'Allemand Linus Strasser a sorti un joli tour de son casque sans sponsor et du brouillard de la capitale croate.

En pleurs dans l'aire d'arrivée, Strasser est le premier Allemand à remporter un slalom depuis Felix Neureuther, désormais retraité, en novembre 2017 à Levi (Finlande).

Ce spécialiste des formats parallèles, où il avait conquis ses trois podiums et sa seule victoire au plus haut niveau jusque-là, a réussi en deuxième manche des passages de folie pour conquérir à 28 ans sa première victoire en slalom.

- Pinturault reprend la tête -

Il a réussi à l'inverse des Bleus, Victor Muffat-Jeandet mis à part (6e), qui ont été solides en première manche avant de s'écrouler.

Meilleur temps du premier tracé, Clément Noël s'est élancé en dernier avec près de 96 centièmes d'avance sur Strasser: mais une manche brouillonne où il a multiplié les fautes (27e temps) l'a condamné à la 7e place à 54/100e du vainqueur.

Après le zéro d'Alta Badia et sa 5e place à Madonna di Campiglio fin décembre, c'est une troisième course consécutive sans podium pour lui, ce qui ne lui était pas arrivé en slalom depuis son premier Top-3 il y a deux ans.

Alors que le double champion du monde Jean-Baptiste Grange a enfourché en 2e manche, Alexis Pinturault a aussi perdu gros.

Bien placé après le premier tracé (7e), celui qui chasse le gros globe a commis une énorme erreur dès le début du 2e parcours, le condamnant à la 18e place.

Les 13 points remportés permettent tout de même à Pinturault de reprendre la tête du classement général avec 10 points d'avance sur le tenant du titre norvégien Aleksander Aamodt Kilde, qui ne dispute pas les slaloms.

Pinturault a très vite l'occasion de se rattraper au coeur de ce mois de janvier dantesque: après avoir sauté dans un avion dès ce soir, il enchaîne de vendredi à dimanche avec trois courses à Adelboden en Suisse (2 géants et un slalom).

Son autre rival Henrik Kristoffersen a terminé seulement 10e et a raté sa course comme plusieurs autres favoris, notamment les Suisses Daniel Yule (10e ex-aequo) et Ramon Zenhäusern (9e).

Les Autrichiens, eux, retrouvent des couleurs. Alors qu'ils n'ont toujours pas gagné en slalom depuis la retraite du maître Marcel Hirscher, Manuel Feller et Marco Schwarz ont terminé 2e et 3e, exactement comme sur le premier slalom de la saison à Alta Badia (Italie).

Après trois courses, Feller domine ainsi le classement de la spécialité qui récompense sa régularité (2e, 4e, 2e), un comble pour cet habituel spécialiste des sorties de piste.