Dakar-2021: Sainz décroche la 6e étape en autos, Loeb en panne

Hail (Arabie saoudite) (AFP) –

Publicité

L'Espagnol Carlos Sainz (Mini) a remporté la 6e étape du Dakar-2021 catégorie autos entre al Qaisumah et Haïl, en Arabie saoudite, tandis que le Français Sébastien Loeb (BRX) a perdu tout espoir de bien figurer en cassant le triangle de suspension de sa voiture.

Sainz, vainqueur de l'édition 2020, s'est imposé en parcourant les 348 kilomètres de la spéciale en 3 h 38 min 27 sec, et a précédé le Saoudien Yazheed Al Rahji (Toyota) de 4 min 03 sec et le Qatarien Nasser Al-Attiyah (Toyota) de 7 min 16 sec.

L'Espagnol, qui avait perdu du temps jeudi et même critiqué le parcours préparé par les organisateurs, a cette fois pointé en tête dès le premier check-point pour ensuite creuser l'écart sur ses poursuivants et s'adjuger sa seconde victoire dans cette 43e édition du Dakar.

Le Français Stéphane Peterhansel qui a pris la 4e place de l'étape conserve la tête du classement général.

Il a concédé 7 min 34 sec à son coéquipier Carlos Sainz (Mini) et 18 secondes à Nasser Al Attiyah, son poursuivant le plus direct au classement.

Mais "Monsieur Dakar", en référence à ses treize victoires dans le rallye-raid, dispose encore d'une confortable avance de 5 min 53 sec sur Al-Attiyah, triple vainqueur de l'épreuve.

De son côté, Loeb a cassé sa suspension dès le km 97 et a fait appel à son assistance. Le nonuple champion du monde de rallye comptera à l'issue de cette spéciale un gros retard sur les premiers et a donc dû faire une croix sur la victoire finale.

L'étape a été raccourcie de 100 km en raison d'un trop grand nombre de concurrents attardés et restés bloqués sur la fin de la cinquième étape la veille.

Une journée de repos pour les 250 équipages encore en lice est au programme samedi, histoire de récupérer avant l'étape marathon de deux jours qui reliera Haïl à Sakaka (742 Km) puis Sakaka à Neom (709 km) sans autre intervention sur les machines que celle des pilotes et copilotes lors de leur pause au bivouac.