Hand: les Brestoises s'inclinent sur le fil contre le CSKA Moscou en Ligue des champions

Paris (AFP) –

Publicité

Les handballeuses brestoises se sont inclinés à Moscou contre le CSKA 25 à 24, samedi en fin d'après-midi, pour le compte de la Ligue des champions, et se compliquent un peu la tâche dans la course à l'un des deux billets directs pour les quarts.

Les coéquipières de Coralie Lassource conservent leur deuxième place dans ce groupe relevé, avec 14 points (six victoires, deux matches nul, deux défaites), à égalité avec les Hongroises de Györ, triples tenantes du titre (2017, 2018, 2019) mais qui comptent toutefois deux matches en moins au compteur.

Ce revers à Moscou (25-24), le deuxième contre le CSKA après celui encaissé à l'aller à domicile (30-28) à la mi-octobre, relance les Moscovites, qui comptent 13 points, mais également deux matches en retard par rapport à Brest, à disputer contre les Croates de Koprivnica.

Pour obtenir le précieux billet direct pour les quarts, les Bretonnes doivent prendre l'une des deux premières places du groupe, sinon elles devront passer par un barrage pour accéder aux quarts.

Samedi dans la salle du CSKA, les joueuses de Laurent Bezeau, qui quittera le club à la fin de la saison, ont perdu trop de balles, notamment en première période, mais ont réussi à regagner le vestiaire à égalité (12-12) à la pause, grâce aux parades de la gardienne danoise du BBH Sandra Toft (16 au total, 38%).

Les premières minutes de la seconde période ont permis aux Brestoises de prendre les commandes de la rencontre (17-15, 38e), mais les Russes sont restées au contact, portées par les sept buts de l'arrière gauche Ekaterina Ilina.

La pivot française Pauletta Foppa, muette jusqu'à la 50e minute, a inscrit quatre buts dans les dix dernières minutes, mais a manqué la balle pour passer devant dans les trois dernières minutes (24-24, 57e).

Sur l'action suivante, la pivot serbe Sladjana Pop-Lazic, excellente au tir (3/4) a écopé de la seule exclusion temporaire de deux minutes côté brestois et les Russes ont pu inscrire le 25e but de la victoire par Polina Gorschkova (6 sur 8 dans le match).

Les Brestoises reçoivent dans huit jours les Monténégrines de Buducnost dans leur arena à huis clos, en raison de la pandémie de Covid-19, et devront s'imposer pour continuer le match à trois avec Moscou et Györ pour l'un des deux sésames pour les quarts.