L1: Lyon champion d'automne grâce à un nul 2-2 arraché à Rennes

Rennes (AFP) –

Publicité

Lyon a décroché le titre honorifique de champion d'automne de Ligue 1 grâce à deux buts de Depay et Denayer en trois minutes qui lui ont permis d'arracher un match nul 2-2 samedi soir à Rennes.

Pourtant pas dans leur meilleur jour, les Lyonnais, invaincus depuis la mi-septembre, ont ainsi enchaîné un 16e match sans défaite. Cette série les a fait passer de la 14e place à la fin du mercato d'été à celle de solide leader.

Rudi Garcia l'avait annoncé: ses hommes tenaient à être champions d'automne, même sacrés en plein hiver et même si cela ne garantit rien pour la suite. La dernière fois que les Lyonnais avaient viré en tête à mi-saison, en 2008-2009, ils avaient finalement terminé 3e derrière Bordeaux (champion) et Marseille.

Pour Rennes, c'est un 6e match sans défaite mais une vraie déception après un match maîtrisé et mené 2-0 jusqu'au dernier quart d'heure. Dépassés par Monaco, les Rennais redescendent à la 5e place.

Timorés mercredi à Nantes (0-0), ils étaient pourtant partis à l'assaut du camp lyonnais avec beaucoup plus de détermination, proposant rapidement des combinaisons intéressantes même s'ils peinaient à s'approcher du but d'Anthony Lopes.

Harangués par les deux entraîneurs au bord du terrain, les deux équipes se sont livrées à une bataille animée en milieu de terrain, autour d'un Eduardo Camavinga combatif et en net regain de forme.

L'ouverture du score est arrivée rapidement, contrairement aux deux dernières confrontations entre les deux équipes, conclues sur un but inscrit en toute fin de match.

Servi en profondeur, Jérémy Doku a centré pour Martin Terrier, exceptionnellement aligné en pointe, qui a remis du talon pour Clément Grenier, idéalement placé à l'entrée de la surface (1-0, 20e). Un but marqué du sceau lyonnais de ces deux anciens Gones.

- Depay buteur et passeur -

La réaction lyonnaise a obligé le gardien Romain Salin à intervenir face à Houssem Aouar (22e) et vu ensuite son poteau repousser la reprise de Karl Toko Ekambi sur un coup franc de Memphis Depay (24e).

Mais Garcia avait beau s'époumoner -"jouez, jouez"-, les Lyonnais ont semblé perdre de leur allant, en manque de solutions face à des Rennais particulièrement remuants.

Ce sont même les Rouge et Noir qui ont pris l'ascendant et se sont créé les meilleures occasions: une frappe puissante de Steven Nzonzi (52e) puis une autre de Bourigeaud (53e).

A la suite d'une nouvelle accélération de Doku, Grenier est parvenu à servir une nouvelle fois Bourigeaud: Lopes a repoussé sa première frappe mais n'a rien pu faire contre la seconde (2-0, 55e).

La bataille a repris au milieu du terrain et les Lyonnais ont cru réduire le score par une tête de Jason Denayer sur un centre de Depay. Mais la vidéo a révélé que la balle avait touché son avant-bras (66e).

Ce n'était qu'une question de patience puisque les Lyonnais ont converti leur deux occasions suivantes.

D'abord sur une remise en retrait de Maxwel Cornet que Depay a contrôlée de la poitrine pour ajuster Salin (2-1, 79e), puis sur un long centre du même Depay pour la tête, cette fois limpide, de Denayer (2-2, 82e).

Les Rennais sont repartis à l'attaque, avec une tête de Nayef Aguerd sur corner (85e) et un mouvement collectif qui a obligé Lopes à enchaîner deux parades (87e), mais le score n'a plus évolué.