Rugby dames: les Bleues en stage malgré le report du Tournoi

3 mn
Publicité

Paris (AFP)

Le XV de France féminin doit effectuer un stage à Marcoussis à partir de dimanche et jusqu'au 27 janvier, malgré le report du Tournoi des six nations, a annoncé vendredi la Fédération française de rugby.

La sélectionneuse Annick Hayraud a convoqué 31 joueuses qui ne participeront pas toutes à l'intégralité de ce rassemblement prévu à l'origine pour préparer le Tournoi, finalement reporté en raison du contexte sanitaire.

"On va s'adapter en libérant les joueuses concernées par les matches de clubs (...) Puis, nous garderons le reste du groupe jusqu'au mercredi suivant", a expliqué la sélectionneuse sur le site internet de la FFR.

Annick Hayraud a par ailleurs indiqué que des réflexions étaient en cours pour "faire le Tournoi en mai". "Nous allons faire une proposition en ce sens mais il ne faut pas oublier le championnat. Les clubs s'investissent énormément depuis la fin de l’année pour mettre en place la reprise", a-t-elle indiqué.

Le championnat de France féminin (Élite 1), de statut amateur, n'a pas encore repris depuis la décision, en novembre, de le suspendre en raison de la pandémie de Covid-19 et des directives gouvernementales.

La sélectionneuse a par ailleurs expliqué que le report du Tournoi, prévu à l'origine en février et mars, "ne facilitait pas la préparation et le travail" dans l'optique de la Coupe du monde en Nouvelle-Zélande (18 septembre - 16 octobre), où les Bleues viseront un premier titre mondial.

"Ce qui est très compliqué c'est que cela se passe la même année que les JO. Certaines des filles préparent les Jeux, d'autres la Coupe du monde, parfois les deux et on avait tout planifié avec David (NDLR: Courteix, entraîneur France 7 féminin) pour trouver un équilibre (...) Désormais, il faut tout revoir en prenant en compte les nouveaux calendriers tout en sachant qu'il reste des incertitudes", a-t-elle expliqué.

L'ailière Coralie Bertrand (3 sélections), la demie d'ouverture Caroline Drouin (8 sél.) ou encore l'ailière ou pilier Chloé Pelle (4 sél.) ne seront ainsi pas à Marcoussis, étant engagées dans un autre stage avec la sélection à VII à Gassin (Var) jusqu'au 21 janvier.

Ce rassemblement se déroule à cinq mois du tournoi de qualification olympique organisé à Monaco en juin.