Top 14: le retour du diamant Penaud

Clermont-Ferrand (AFP) –

Publicité

Moins de dix matches disputés en 2020 mais déjà rappelé en équipe de France: après une année minée par les blessures, Damian Penaud, l'ailier de Clermont qui affronte l'UBB samedi en Top 14, retrouve des couleurs. Et les Bleus.

Pour oublier 2020 et cette jambe gauche (mollet puis cheville) récalcitrante qui l'a privé d'une grande partie du Tournoi des six nations, Penaud (24 ans, 17 sélections) a fait de 2021 un objectif majeur: "ça fait du bien de rejouer", avouait d'ailleurs récemment et simplement le N.14 de l'ASM.

De retour sur les terrains, le Clermontois a fait parler ses jambes et ce profil de puncheur qui plaît tant au sélectionneur du XV de France Fabien Galthié. La preuve en Coupe d'Europe, face aux Bristol Bears: mi-décembre, sur la pelouse d'Ashton Gate, Penaud a déposé une dizaine d'adversaires pour s'offrir un doublé, synonyme de victoire clermontoise face aux tenants du titre en Challenge européen (51-38).

En Top 14, après quatre matches, tous en tant que titulaire, il n'a - pour l'instant - inscrit qu'un seul essai.

"Pour lui, l'important, surtout, c'est de pouvoir enchaîner et de retrouver la confiance dans tout ce qui est course, attitude au contact...", tempère son entraîneur en Auvergne, Franck Azéma.

"Maintenant, ce dont il a besoin, c'est de garder de la consistance dans tout ce qu'il exécute sur le terrain. Ce dont il a besoin aussi, c'est d'avoir une remise en question permanente sur chaque action parce qu'il est imprévisible, il met du stress sur les adversaires... Il a une grosse qualité, c'est qu'il est compétiteur. Il faut que ce soit exacerbé en lui et qu'il arrive à le diffuser autour de lui. Cela, c'est important", ajoute le technicien.

- 2021 sur orbite -

En club, en tous les cas, Penaud fait l'unanimité. "Damian, tout le monde le connait. C'est un grand joueur de niveau international", explique le talonneur de l'ASM, Adrien Pelissié.

Même son de cloche du côté de Jean-Pascal Barraque. "Damian a des grosses qualités, c'est normal qu'au niveau international, il y soit. Il a le niveau tout simplement. En plus, il est jeune encore donc il va encore progresser je pense. C'est un très très bon joueur et il est à sa place", assure le capitaine de l'équipe de France de rugby à sept, international à quinze depuis l'automne.

Cette équipe de France, Damian Penaud va donc la retrouver puisqu'il a été appelé dans le groupe des 37 qui vont se rendre à Nice pour préparer le Tournoi des six nations 2021.

Jusqu'à présent, sur les ailes bleues, ni Vincent Rattez ni Teddy Thomas n'ont convaincu. Le Montpelliérain n'a d'ailleurs pas été convoqué pour le déplacement en Italie le 6 février, tandis que le Racingman avait été écarté après une performance défensive abyssale lors du match face au pays de Galles en début d'année.

Penaud a donc une belle carte à jouer, aux côtés des pépites Gabin Villière (Toulon) et Donovan Taofifenua (Racing 92).

Si son potentiel offensif et ses qualités physiques sont indéniables, le Clermontois devra surtout prouver qu'il peut s'adapter à l'exigeante "rush defense" mise en place par Shaun Edwards, l'entraîneur en charge de la défense française.

Considéré dès l'arrivée de Galthié comme un titulaire en puissance, Penaud pourrait donc avoir - enfin! - une carte à jouer. A condition que les blessures laissent la fusée clermontoise reprendre ses marques.

cor-bur-ll-mca/lrb