Ski alpin: Clément Noël à la relance sur deux slaloms à Flachau

Flachau (Autriche) (AFP) –

Publicité

Clément Noël, deux fois 2e de la Coupe du monde de slalom, connaît avant le rendez-vous de Flachau ce week-end un début de saison en deçà de ses attentes, un premier coup d'arrêt dans une carrière jusque-là linéaire.

La reprise samedi et dimanche par la station autrichienne de Flachau de deux slaloms initialement prévus à Wengen (Suisse) et Kitzbühel, où plusieurs cas de Covid-19 ont été détectés ces derniers jours, lui offre une double opportunité de lancer sa saison, alors que le cirque blanc recommence à subir directement la crise sanitaire.

Révélé au plus haut niveau début 2018, Noël a depuis réussi une ascension continue: après une 4e place surprise aux Jeux olympiques de Pyeongchang en février 2018, il est devenu un cadre ces deux dernières saisons de la Coupe du monde de slalom avec trois victoires par hiver, un style loué par ses pairs et un petit globe manqué d'un souffle au printemps dernier (deux points derrière le Norvégien Henrik Kristoffersen).

Cette saison a démarré de façon plus poussive: après une faute éliminatoire en ouverture en décembre à Alta Badia (Italie), il a terminé 5e, 7e et 8e sur les trois courses suivantes, loin de ses ambitions et de ses habitudes, alors qu'il était monté sur le podium quasiment à chaque course terminée la saison dernière (six top-3, une 4e place, deux zéros).

"Je suis certes plus en difficulté mais ce n'est pas inquiétant, explique Noël. C'est un petit coup de freinage, mais la saison peut encore être belle. Mes coéquipiers dont +JB+ (Jean-Baptiste Grange, le double champion du monde) m'ont dit qu'il fallait rester calme. Les moments moins bien arrivent à tous les skieurs, tout ne se fait pas en un claquement de doigt", souligne-t-il.

- "Manque de continuité" -

"Je reste serein et confiant", ajoute Noël. "Sur chaque course il y avait du positif. Mes places de 5e, 7e, 8e, ce n'est pas ce que je veux, mais ça reste mieux que de sortir du tracé. Quand ça va finir par payer je peux espérer être sur le podium ou tout devant".

Le Vosgien âgé de 23 ans a montré qu'il pouvait être très rapide en dominant assez largement la première manche des deux dernières courses à Zagreb et Adelboden (Suisse) la semaine dernière. Mais à chaque fois, il a complètement raté son 2e passage, alors qu'il avait déjà su gagner trois fois dans cette position les années précédentes.

"Il a habitué tout le monde à gagner, alors on ne peut pas se cacher et dire que l'on est contents, assume le responsable des slalomeurs français Simone Del Dio. Sur les courses, il nous montre que le ski est là, qu'il est capable d'aller vite. A Zagreb, il explose, à Adelboden c'est différent, il se trompe de rythme, il arrête de skier à la fin. Il a manqué de continuité quand les choses se sont moins bien passées."

Mauvaise nouvelle pour Noël et son coéquipier Alexis Pinturault, en tête du classement général, adeptes des pistes exigeantes: les deux classiques difficiles de Wengen et Kitzbühel ont été remplacées par Flachau et sa piste sans grande difficulté, où ils devront trouver la clef pour briller.

Programme de la Coupe du monde hommes de Flachau:

Samedi 16 janvier: premier slalom, 1re manche à 09h30, 2e manche à 12h30

Dimanche 17 janvier: deuxième slalom, 1re manche à 10h30, 2e manche à 13h45