Basket: Châlon brise le nouvel élan de l'Asvel

Chalon-sur-Saône (AFP) –

Publicité

Châlon-sur-Saône a brisé dimanche le nouvel élan de Lyon-Villeurbanne, vainqueur vendredi de l'Olympiakos en Euroligue, et remporté haut la main (85-75) un match en retard de la 12e journée du Championnat Elite dominé de bout en bout par les Bourguignons.

Contrairement à vendredi, les hommes de TJ Parker n'ont pas pu compter sur un Guerschon Yabusele des grands soirs (11 points). Ils étaient déjà menés 44-41 à la pause, la faute probablement à la fatigue née de leurs deux matches d'Euroligue cette semaine (défaite face au Panathinaïkos, victoire face à l'Olympiakos).

Dans son Colisée, l'Elan Châlon n'a jamais été vraiment inquiété par un Asvel beaucoup trop maladroit, à l'image de ses deux meilleurs marqueurs américains, Derrick Walton (15 points, mais beaucoup trop de paniers ratés) et David Lighty (11 pts).

De l'autre côté, Châlon pouvait compter sur un duo très efficace constitué de son petit meneur de jeu (1m68) Jordan Crawford (27 pts, 9 passes décisives) et de son arrière Sean Armand (22 pts). Les deux hommes ont donné le tournis aux Villeurbanais et permis à l'Elan de mener de 10 points (71-61) au début du 4e quart-temps.

Châlon n'a plus eu qu'à contrôler pour empêcher l'Asvel de revenir au score. L'Elan est même allé jusqu'à mener de 15 points (81-66) après un shoot à trois points monstrueux du virevoltant Crawford, suivi juste après de deux lancers francs impeccables du meilleur joueur du match, intenable.

Cette troisième victoire consécutive pour les hommes de Julien Espinosa permet à l'Elan de sortir de la zone rouge et de remonter de la 16e à la 14e place ex-aequo du Championnat Elite, avec 37,5% de réussite, alors que l'Asvel reste dans le Top 5 même si son pourcentage de victoires baisse un peu (62,5%).

L'Asvel retrouvera les charmes de l'Euroligue sous la forme de l'Olympiakos, mardi à l'Astroballe, en match en retard de la 10e journée. Les cadences infernales continuent.