L1: Lille arrache la victoire et rejoint le Paris SG en tête

Villeneuve-d'Ascq (AFP) –

Publicité

Lille a arraché la victoire en toute fin de match face à Reims (2-1) et a rejoint provisoirement Paris en tête de Ligue 1 dimanche lors de la 20e journée.

Le Losc, qui était mené après un but du Kosovar Arber Zeneli (36e), a égalisé par Jonathan Bamba (48e) et a fini par forcer la décision dans le temps additionnel grâce à Jonathan David (90e+1).

Les Dogues ont ainsi commencé la phase retour comme ils avaient terminé la phase aller à Nîmes le week-end dernier: par une victoire poussive. En effet, les Nordistes, qui semblent marquer le pas en 2021 après une superbe fin d'année 2020, ont beaucoup souffert mais ont eu le mérite de s'accrocher jusqu'au bout.

Privés de son milieu Renato Sanches et de son meilleur buteur Burak Yilmaz, Lille a manqué d'idées sur le plan offensif mais a su profiter des erreurs adverses pour empocher une précieuse victoire avant un déplacement important à Rennes, l'un de ses poursuivants.

Avec 42 points, le Losc rejoint Paris en haut de la L1, en attendant le match de Lyon, qui compte 40 unités au compteur avant de recevoir Metz dimanche soir (21h00).

Reims, qui restait sur cinq matches sans défaite (3 victoires, 2 nuls) recule au 15e rang avec 21 points, six de plus que le 18e et barragiste, Nîmes.

Le club visiteur s'est procuré la première grosse occasion du match en contre: Boulaye Dia a servi devant la surface Arber Zeneli, qui s'est effacé pour laisser tirer Nathanaël Mbuku, dont la tentative a flirté avec le montant gauche de Mike Maignan, qui n'avait pas bougé (8e).

- David décisif -

Petit à petit, le Losc a repris l'ascendant en confisquant le ballon. Mais paradoxalement, c'est en contre que les Dogues ont eu plusieurs situations, comme celle mal gérée par Jonathan Ikoné (19e) ou une autre sur laquelle Yusuf Yazici a mal ajusté son centre (21e).

Les Champenois ont ensuite profité de la grosse faiblesse des Nordistes sur coup de pied arrêté: après un corner mal dégagé, Zeneli a décoché un centre tir que Maignan, passif et gêné par Yunis Adelhamid, a laissé passer (0-1, 36e).

Assommé, Lille a tenté de réagir et n'est pas passé loin de l’égalisation juste avant la pause, mais la tête piquée de Benjamin André a été repoussée magistralement par Predrag Rajkovic (45e).

Au retour des vestiaires, Lille s'est enfin réveillé: auteur d'un bon pressing, Bamba a profité d'une glissade de Moreto Cassama sur une relance dangereuse de Rajkovic pour s'emparer du ballon et placer une frappe enroulée (1-1, 48e).

Dans la foulée, le portier rémois s'est rattrapé en remportant son duel avec David, qui avait éliminé Ghislain Konan avant de frapper au but (50e).

Son homologue lillois s'est aussi illustré quelques minutes plus tard sur un tir puissant de Mbuku (62e), avant de bloquer une tentative de Dia (69e), le co-meilleur buteur de L1 qui n'a pas été souvent trouvé par ses équipiers dimanche.

Le Losc a continué à pousser, à l'image d'une frappe de Yazici détournée en corner par Rajkovic (79e) ou un centre tir de Domagoj Bradaric juste à côté (87e). Mais c'est sur une erreur du gardien rémois, qui n'a pas bloqué un tir puissant de Xeka, que David, auteur d'un bon match, a surgi pour offrir la victoire aux siens (2-1, 90e+1).