Mondial de hand: la Suède refroidit les ardeurs égyptiennes

Le Caire (AFP) –

Publicité

La Suède, qui compte de nombreux absents au Mondial de handball, a refroidi les ardeurs de l'Egypte, pays hôte, lundi lors de la 3e journée du premier tour (24-23), un succès qui lui permet de démarrer le tour principal avec 4 points et donc de faire un pars vers les quarts de finale.

L'équipe de Linus Persson (8 buts) a remonté un retard de 4 buts en début de seconde période (10-14) pour coiffer les Egyptiens au poteau.

Une victoire précieuse dans l'optique des quarts de finale puisque la Suède démarre le tour principal avec le maximum de points (4), acquis face aux autres équipes qualifiées et conservés.

Dans le groupe IV qui fusionne les poules G et H, les Suédois démarrent en tête (4 points) devant les surprenants Russes (3). Ces derniers, qui ont bénéficié d'une invitation, jouent avec le logo de leur fédération après l'exclusion de la Russie des grandes compétitions internationales.

Avec 2 points, l'Egypte et la Slovénie, qui s'est rattrapée face au Bélarus (29-25) de son échec face à la Russie, sont encore dans le coup mais n'ont plus le droit à l'erreur. Le Bélarus (1 point) et la Macédoine, dernière qualifiée de cette partie de tableau après sa victoire sur le Chili (32-29), sont en mauvaise posture.

Les deux premiers de chaque groupe iront en quarts de finale.

Dans le groupe III qui s'ouvre, le Portugal et la France démarrent avec le plein de points (4) après leur sans-faute au premier tour. Mais si les Portugais ont dominé l'Algérie (26-19), la France a peiné jusqu'au bout contre la Suisse (24-23).

Leurs deux principaux concurrents en vue des quarts seront, comme prévu, l'Islande et la Norvège (2 points), qui ont éliminé respectivement le Maroc (31-23) et l'Autriche (38-29) et démarrent avec 2 points. L'Algérie et la Suisse (0 point) ont déjà largement hypothéqué leurs chances.

Mardi, le premier tour connaîtra son verdict avec notamment 3 billets encore à délivrer dans la poule B, la plus homogène et serrée, entre l'Espagne, la Pologne, le Brésil et la Tunisie.