NBA: les Cavaliers dominent encore les Nets

4 mn
Publicité

Los Angeles (AFP)

On prend les mêmes et on recommence: deux jours après leur victoire au bout du suspense, les Cavaliers ont à nouveau battu les Nets (125-113) vendredi soir, toujours portés par un incroyable Collin Sexton.

Avec 25 points et neuf passes décisives, Sexton a de nouveau tenu la dragée haute aux hommes forts de Brooklyn, James Harden et Kyrie Irving, comme lors du succès magistral mercredi soir (147-135) à l'issue d'une double prolongation. Seule différence: Kevin Durant avait cette fois été laissé au repos.

Vendredi, Cleveland ne s'est pas éternisé. Dominante, la franchise de l'Ohio a pris le contrôle du match dès le troisième quart temps, profitant de la défense poreuse des Nets pour enregistrer une troisième victoire consécutive.

Outre Sexton, les Cavs ont pu compter sur Andre Drumond, qui a réalisé son 13e double-double avec 19 points et 16 rebonds, et sur Larry Nance (15 pts). L'ancien Net, Taurean Prince, n'a pas non plus été tendre avec ses ex-coéquipiers, inscrivant 14 points.

"Quand nous sommes une équipe au complet et en forme, nous sommes très difficiles à battre", a déclaré Drummond.

En face, ni Irving (38 pts) ni Harden (19 pts, 11 passes décisives) n'ont démérité, mais avec seulement 14 paniers à trois points marqués sur 43 tentatives, cela n'a pas suffi.

"Je ne veux pas réagir de manière exagérée, mais nous avons besoin de tout le monde pour remettre les choses en ordre, parce que nous avons sous-performé sur ces deux matchs", a déclaré l'entraîneur des Nets, Steve Nash. "Tout le monde est surmotivé à l'idée de jouer contre notre équipe et ce sera comme ça tous les soirs. J'ai le sentiment qu'il va falloir qu'on donne un peu plus et il faut que nous mettions davantage de fierté dans de ce que nous faisons".

"Notre problème ne vient pas de l'attaque. Nous ne sommes pas du tout préoccupés par l'attaque. C'est notre défense", a pour sa part estimé Harden.

- les Clippers repassent devant -

Galvanisé par ces succès, Cleveland tentera dimanche de mettre fin à sa série de huit défaites consécutives face aux Celtics.

A l'inverse, Boston tentera lui de retrouver un peu de confiance après les deux revers qu'il vient d'enregistrer face aux 76ers de Philadelphie. Vendredi soir, dans le choc de la conférence est, il a à nouveau été dominé 122-110.

Les Sixers, qui confortent leur statut de leaders à l'Est, ont su faire la différence grâce aux 38 points et 11 rebonds de Joel Embiid et aux 23 points de Tobias Harris, décisif.

Seth Curry, absent ces sept derniers matches après avoir été testé positif au Covid-19, était de retour et a inscrit 15 points.

Les Celtics restent eux toujours privés de Jayson Tatum, testé positif le 9 janvier. Et malgré les 42 points inscrits vendredi par Jaylen Brown, ils retombent à la 4e place du classement.

Côté Ouest, Luka Doncic s'est particulièrement illustré, frôlant le triple double (36 pts, 9 passes décisives, 9 rebonds) pour offrir la victoire aux Mavericks de Dallas sur les Spurs de San Antonio (122-117).

Le pivot des Nuggets, Nikola Jokic, n'était lui aussi pas loin du triple double (31 pts, 10 rebonds, 8 passes) et a permis à son équipe de s'imposer à Denver à l'issue des prolongations (130-126) malgré un match pourtant mal engagé.

Les Clippers de Los Angeles ont eux enregistré leur sixième victoire consécutive en s'imposant 120-106 sur le Thunder d'Oklahoma City, et reprennent ainsi la place de leaders aux Lakers.