Top 14: Montpellier chute devant Lyon et s'enfonce dans la crise

2 mn
Publicité

Montpellier (AFP)

Montpellier s'est un peu plus enfoncé dans la crise en s'inclinant (16-21) samedi au GGL Stadium devant Lyon, qui revient parmi les six premiers du Top 14, lors de la 19e journée.

Le MHR, qui obtient un nouveau bonus défensif, ne décolle pas de la 13e place après cette huitième défaite consécutive, toutes compétitions confondues, et surtout ne trouve aucun remède à sa vertigineuse dégringolade.

L'entaîneur principal Philippe Saint-André, qui a succédé à Xavier Garbajosa le 3 janvier, paraît impuissant et désemparé. L'ancien sélectionneur des Bleus (2011-2015), qui est de retour sur le terrain, n'a toujours pas gagné le moindre match.

Lyon, lui, va mieux. En dominant Montpellier, pour la seconde fois en quinze jours, il limite son passage à vide et surtout remonte à la 6e place, en attendant le choc entre Toulon et le Stade Français dimanche.

L'équipe de Pierre Mignoni a fait preuve de réalisme pour marquer trois essais et ainsi profiter de la fébrilité de Montpellier, encore une fois trop pénalisé et perturbé dans son alignement.

Incapable d'exploiter quelques opportunités, notamment sur trois penaltouches, Montpellier a été surpris en première période par un essai de l'ailier Xavier Mignot (35e), parachevant une action sur le petit côté initié par le centre Pierre-Louis Barassi et le demi de mêlée Baptiste Couilloud.

A douze minutes de la fin, le MHR était mené de douze points (9-21) à la suite de deux nouveau essais lyonnais, le premier inscrit par l'ailier Noa Nakaitaci (53e), le deuxième par le troisième ligne australien Colby Fainga'a (65e).

Si le talonneur Youri Delhommel a privé Lyon du bonus offensif, à la suite de l'unique essai héraultais, Montpellier n'a pas réussi à inverser le cours du match dans le money-time et paraît aujourd'hui totalement impuissant.